La coopération économique relancée

C’est aujourd’hui que démarrera à Rabat la troisième réunion du conseil maroco-américain pour le commerce et l’investissement. L’occasion de faire le point sur la coopération économique entre le Maroc et les Etats-Unis et les moyens de la renforcer. Selon les chiffres dont dispose le Conseil, le volume des échanges commerciaux entre les deux pays s’est établi à fin juin 2001 à 1,6 milliard de DH. En 2000, ce montant a atteint 2,6 milliards de DH contre 2,5 milliards de DH en 1999, soit une hausse de 7,23% par rapport à l’année auparavant.
Concernant les investissements américains privés engagés au Maroc, ils ont atteint 553 millions de DH à fin juin 2001. L’année 2000, le montant global de ces investissements s’est élevé à 417 millions de DH contre 1 milliard en 1999. Parmi les secteurs-clés investis par les opérateurs économiques américains, figurent notamment celui des banques (139,4 millions de DH), du tourisme (2,8 millions de DH), du commerce (66,4 millions de DH), et l’industrie 285,3 millions de DH). Pour l’année 2000, le montant des exportations marocaines ciblant le marché américain a atteint 456 millions de dollars contre 4141 millions de dollars une année auparavant. Précisons que ces exportations ont enregistré une croissance continue depuis 1997. A la lecture de ces chiffres, il s’avère que si les échanges économiques entre le Maroc et les Etats-Unis suivent une tendance haussière, il reste beaucoup à faire dans ce domaine.
En attendant que le projet de création d’un espace de libre-échange commercial entre les deux pays voit le jour, l’intérêt aujourd’hui est de booster les échanges entre les deux partenaires.
A ce propos, un communiqué de l’ambassade des Etats-Unis précise que les réunions précédentes du Conseil de commerce et d’investissement ont permis aux deux parties d’approfondir les liens économiques.
Le communiqué note qu’après la dernière visite en janvier dernier du représentant américain au commerce, Robert Zoellic, les sessions de travail du Conseil ont permis d’explorer d’autres moyens pour que les Etats-Unis puissent appuyer le programme des réformes économiques au Maroc. Dirigée par Catherine Novelli, adjointe au représentant américain du commerce, la délégation qui participera à la troisième réunion du Conseil comprendra notamment les responsables de la politique du commerce du département d’Etat américain, du département de l’agriculture, du département du commerce ainsi que des responsables de l’Agence américaine du développement international.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *