La courbe ascendante du tourisme

La courbe ascendante du tourisme

Le nombre des nuitées hôtelières a augmenté de 13% en mars 2004. Ce chiffre représente une hausse considérable par rapport au même mois de l’année précédente. Selon les pronostics, le secteur touristique national est en bonne santé. Répondant à une question orale sur la commercialisation du produit touristique marocain, M. Douiri, ministre du tourisme a déclaré que les nuitées ont enregistré une hausse de 13% à l’échelle nationale pendant le premier trimestre 2004. Mettant l’accent sur la nécessité de promouvoir le secteur touristique en vue d’atteindre les objectifs de la stratégie 2010, le ministre a souligné qu’il a été procédé, notamment, à la restructuration de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et à la rationalisation de ses méthodes de travail.
Par ailleurs, la densification de dessertes directes telles que Paris-Fès ou encore Madrid-Marrakech, ont eu un impact sensible sur les progressions réalisées par certains marchés.
Des progressions qui concernent plus particulièrement le marché français et espagnol. Selon les responsables auprès du ministère du Tourisme, la hausse des nuitées pour le mois de mars dernier est générale au niveau des principales destinations. Ainsi, Marrakech poursuit sa remarquable ascension avec +22%, Tanger est à +36%, Casablanca +13%, Ouarzazate +18%, Fès +9%, et enfin Agadir +5%. Concernant le cumul du 1er trimestre, c’est pratiquement les mêmes chiffres qui reviennent avec des hausses significatives pour les principales destinations telles que Marrakech +21%, Tanger +21%, Ouarzazate et Fès +13% et Agadir +6%.
Toujours selon les spécialistes du secteur touristique, l’évolution très positive des nuitées hôtelières déclarées sur le 1er trimestre 2004 (+12%) “peut être considérée comme une confirmation de la relance du tourisme pour l’année en cours ».
Ainsi, il semblerait que les attentats du 11 mars dernier, n’ont pas eu d’impacts négatifs sur le secteur touristique. En effet, le marché espagnol a vu ses nuitées croître de +44% en comparaison avec mars 2003. Cela dit, désormais si des problèmes surgissent au niveau du secteur touristique, il faudrait chercher dans un registre autre que celui du terrorisme, et des attentats.
L’activité touristique se caractérise aussi par un taux d’occupation affiché au niveau national de l’ordre de 43% en mars 2004, soit 3 fois plus qu’en mars 2003.
Les responsables au ministère du Tourisme ont tenu à préciser que cette évolution est remarquable car les capacités en termes de chambres opérationnelles, se sont accrues de 8,6%. Ceci démontre que la progression des nuitées au mois de mars a été en taux de croissance, plus importante que celle des capacités en chambres opérationnelles.
Par ailleurs, cette hausse des nuitées est due plus principalement aux deux premiers marchés émetteurs, la France, 1er marché (+9%, soit +34.000 nuitées) et le tourisme interne qui consolide sa position d’élément structurant de l’activité touristique nationale, et les chiffres sont là pour le prouver: le tourisme interne a enregistré une hausse de 20%, soit +37.000 nuitées.
Cette évolution positive est de surcroît confortée par le très bon comportement en mars d’autres marchés européens émetteurs d’importance. Il s’agit par exemple du Royaume-Uni avec un taux supérieur à 38%, soit une hausse de 16.000 nuitées, l’Italie qui enregistre une augmentation de 43% soit +13.000 nuitées ainsi que l’Espagne qui a réalisé une augmentation de 44%, soit +9.600 nuitées.
Le bilan sur le plan touristique est positif, et pourvu que ça dure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *