La croissance économique nationale a ralenti au troisième trimestre 2018

La croissance économique nationale a ralenti au troisième trimestre 2018

Le PIB en volume s’est accru de 3% au lieu de 3,9% l’année précédente

La croissance économique nationale se situe à 3% au 3ème trimestre 2018 comparé à 3,9% enregistré durant la même période de l’année 2017. En effet, cette évolution a été tirée par la demande intérieure dans le contexte d’une hausse encore maîtrisée de l’inflation et d’un net accroissement du besoin de financement de l’économie nationale, indique le HCP dans sa dernière note d’information sur la situation économique nationale au titre du 3ème trimestre 2018. Dans le détail, le secteur primaire est passé de 13,4% au troisième trimestre de l’année 2017 à 4,1% durant la même période de l’année 2018.

Cette situation est attribuée à l’augmentation de 3,8% de la valeur ajoutée de l’activité agricole comparé à 15% affiché une année auparavant et de celle de la pêche de 6,8% au lieu d’une baisse de 3%. Pour sa part, la valeur ajoutée du secteur secondaire a enregistré un ralentissement de son taux d’accroissement passant de 3,2% au troisième trimestre de l’année 2017 à 3% le même trimestre de l’année 2018, précise le HCP. De son côté, la valeur ajoutée du secteur tertiaire a réalisé une hausse de 2,9% au lieu de 2,3% le même trimestre de l’année 2017. Par ailleurs, la valeur ajoutée des activités non agricoles a connu une hausse de 3% au lieu de 2,5% affichée au troisième trimestre de l’année 2017.

«Dans ces conditions, et tenant compte de l’accroissement de 1,9% des impôts sur les produits nets des subventions au lieu de 3,5%, le Produit intérieur brut (PIB) en volume s’est accru de 3% durant le troisième trimestre 2018 au lieu de 3,9% l’année précédente», explique la note. Ainsi, le PIB affiche une hausse de 4,3% lors du 3ème trimestre de 2018. Dans ce sens, le niveau général des prix a enregistré une augmentation de 1,3% au lieu d’une diminution de 0,2% une année auparavant. Pour ce qui est de la demande intérieure, elle est en augmentation de 4,3% au troisième trimestre 2018 comparé à 1,2% la même période de l’année 2017. Dans ce sillage, les dépenses de consommation finale des ménages ont affiché une augmentation de 3,8% contre 2,4% enregistrée à la même période de l’année 2017. La consommation finale des administrations publiques a, quant à elle, enregistré une hausse de 2,3% au lieu de 1,7%.

Pour leur part, les importations de biens et services sont en hausse de 5,4% durant le 3ème trimestre 2018 contre 4,3% enregistrée une année plus tôt. En revanche, les exportations sont en net ralentissement passant de 13,4 à 2%. Enfin, l’investissement brut s’est accru à 31,3% du PIB au lieu de 29,9% durant le même trimestre de l’année précédente, explique le HCP notant ainsi que le besoin de financement de l’économie nationale a connu une hausse se situant à 6,6% du PIB au lieu de 1,9% une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *