La CTM s’inscrit dans la durée

La CTM s’inscrit dans la durée

La société, dont les responsables ont organisé une conférence de presse mardi 30 septembre, investit d’autres secteurs que son activité principale : le transport interurbain des voyageurs, qui ne représente actuellement pas plus de 54% de son chiffre d’affaires. Désormais, elle s’intéresse davantage au transport du personnel à la logistique et le tourisme. Cela étant, ce créneau demeure le socle de l’activité du groupe. Le réseau CTM compte une centaine de destinations à l’intérieur du Maroc, même si la société a revu à la baisse (1/3 à peu près) ce volume, certaines destinations n’étant pas rentables. Et les destinations européennes que dessert la CTM connaissent, par contre, un développement notable. Elles sont de l’ordre d’une soixantaine dans six pays et représentent 21% du C.A du groupe. Si tel est le cas pour le secteur de base pour la CTM, la messagerie constitue, quant à elle, un axe de développement majeur pour cette entreprise. Elle concerne non seulement le transport de colis mais aussi la location de camions, une activité dont les responsables du groupe comptent démarrer l’activité. Deuxième source de revenu pour la CTM, le chiffre d’affaires de la messagerie représente également 21% du C.A de la société, avec plus de 100 agences. La modernisation de cette filière a été couronnée par une certification ISO 9001 version 2000, la première du genre dans ce secteur au Maroc. Entamée depuis avril 2003, la filiale tourisme se positionne dans un marché certes concurrentiel mais disposant d’un fort potentiel de développement. Cette activité contribue à hauteur de 3% dans le C.A du groupe qui dispose de sa propre agence de voyage, Odyssée. La CTM a mis en place une navette reliant l’Aéroport Mohammed V à Casablanca. Une deuxième navette reliant Rabat à cet aéroport est également prévue. Fait notable dans l’actualité de cette entreprise : le transport du personnel. Pour la société, il s’agit d’un nouveau défi. Un défi qui consiste à proposer aux entreprises une série de produits, voire packages, liés au transport du personnel, une activité qui connaît un mouvement d’externalisation des services que connaissent les grandes entreprises. Le groupe assure dans un premier temps le transport du personnel de quelques sociétés de la zone franche de Tanger. D’un investissement initial de 10 millions DH, cette activité a permis de créer jusque-là 50 nouveaux emplois. Des activités nouvelles, mais aussi des métiers d’avenir. La nouvelle stratégie du groupe vise à créer d’autres activités à fort potentiel. Il s’agit essentiellement du TIR et de la Logistique. La croissance annuelle du transport routier international a été de l’ordre de 10% en termes de voyages depuis 1999, de 4% en C.A et de 6% en tonnage transporté. D’une simple fonction, la logistique s’est transformée en un métier à part entière. Il s’agit de gérer pour le compte de tiers un double courant de flux : le flux de marchandises et les flux d’information qui s’y rapportent. S’appuyant sur une politique d’investissement colossale, une extension et une modernisation de son matériel roulant, dont les autocars sont systématiquement retirés de la circulation au bout de cinq ans d’exploitation ou un million de km, à raison de 30 autocars par an, sur de nouveaux aménagements (nouvelles agences prévues à Rabat, Marrakech et Tétouan), la CTM a toujours pour devise le confort et la sécurité. Des normes pour le respect desquelles un effort de formation se fait en continu. Quelque 9 millions DH ont été alloués au dernier plan de formation triennal. La CTM a également opté pour un meilleur usage des nouvelles technologies dont le système Tarik, (mini Amadeus) pour la gestion temps réel de la billetterie, ELIT, un système de gestion de colis et GMAO, pour une gestion de la maintenance assistée par ordinateurs. A noter que depuis sa privatisation en 1993, CTM aura investi 900 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *