La formation continue s’organise

La formation continue s’organise

Les organismes de conseil et de formation sont appelés à mieux s’organiser. Pour y parvenir, un projet de mise en place d’un système de qualification, piloté par le secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle (SEFP), vient d’être lancé. Il s’agit d’un système ouvert aussi bien aux organismes privés que publics, domiciliés au Maroc, et qui offrent des prestations aux entreprises dans le cadre des Contrats spéciaux de formation (CSF) ou à travers les Groupements interprofessionnels d’aide au Conseil (GIAC). La première phase du projet consiste en la constitution d’une base de données sur les organismes privés et publics de conseil et de formation en cours d’emploi. Les organismes intéressés doivent remplir un formulaire de déclaration d’activité pour leur permettre de s’inscrire dans la base de données. Le formulaire est disponible sur le site Web du SEFP: www.dfp.ac.ma. Selon une source proche du dossier, quelque 300 organismes se sont d’ores et déjà fait répertorier.
Par la mise en place de ce système de qualification, le secrétariat d’Etat vise à cerner la constitution et l’évolution du marché de l’offre de formation. La qualification d’un organisme de conseil ou de formation constituera, en effet, une reconnaissance du professionnalisme de l’organisme intéressé et un facteur d’incitation permanente à l’amélioration de ses pratiques professionnelles. A travers ce système, le secrétariat d’Etat souhaite créer un label de qualité qui puisse faciliter et organiser l’accès au marché de la formation continue. L’octroi de la qualification sera dorénavant basé sur des procédures claires et des critères bien définis, se rapportant aux activités déclarées et aux bilans pédagogique et financier de l’organisme.
Ce système de qualification, s’il est correctement appliqué, permettra ainsi aux entreprises d’être assurées du bon choix de leurs partenaires en matière de conseil et de formation. Il s’agit là de la nouvelle phase entreprise par le département chargé de la Formation professionnelle pour encourager les entreprises à former leurs ressources humaines. Auparavant, et dans le cadre de l’assistance financière et technique aux entreprises, les pouvoirs publics avaient mis en place, depuis 1996, deux autres mécanismes d’assistance, à travers notamment les Groupements interprofessionnels d’aide au conseil (GIAC) et les Contrats spéciaux de Formation (CSF). Ces deux mécanismes ont permis le développement du marché de la formation, avec l’intervention des organismes privés de conseil et de formation, d’une part, et des établissements publics de formation professionnelle, d’autre part. La mise en place de ce système de qualification vient ainsi à point nommé pour permettre ainsi de mieux organiser le secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *