La franchise tient salon

La franchise tient salon

Au Maroc, la franchise a le vent en poupe. Ce concept a connu un développement important ces dernières années et a largement contribué à la modernisation du tissu commercial national.
Conscient du potentiel de ce mode d’affaires, la Banque africaine de développement (BAD) et la direction des Investissements comptent organiser le mois prochain un important rendez-vous sur la franchise. Plusieurs organisations représentatives du secteur de la franchise et de l’immobilier commercial comme la Fédération française de la franchise, l’Association canadienne de la franchise, l’Association internationale de la franchise, l’Association égyptienne pour le développement de la franchise et le Conseil national des Centres commerciaux prendront part à ces Intégrales. L’édition de cette année se fixe plusieurs objectifs.
En premier lieu, la promotion d’opportunités de la franchise au Maroc aussi bien auprès de franchiseurs étrangers que de promoteurs locaux. Les Intégrales seront aussi l’occasion de partager les expériences d’autres pays. Enfin, la manifestation va tenter de populariser le concept de la franchise ainsi que ses meilleures pratiques. Principal partenaire de l’évènement, la Banque africaine de développement présentera à cette occasion sa stratégie générale pour le soutien et le développement de la franchise en Afrique ainsi que son programme d’assistance pour la promotion de ce secteur au Maroc. Le programme de la manifestation comprend des conférences relatives au «Développement de la franchise en tant que modèle d’affaires», à la «Normalisation des concepts locaux», au «Contrat de franchise, droit, forme et consistance» et aux «Expériences internationales». Dans la pratique, la manifestation s’articulera autour de trois espaces : un espace de conférence qui débattra de thématiques d’importance pour le développement de la franchise et l’immobilier commercial.
Un espace d’animation qui abritera quelques stands regroupant des associations représentatives du secteur de la franchise et des développeurs d’immobilier commercial et enfin, un espace dédié à la mise en relation. Cette manifestation intervient en effet à un moment où la franchise commence à occuper une place grandissante dans la vie économique marocaine. Si les premières franchises qui se sont implantées au Maroc ne dépassaient pas 42 en 1997, elles sont plus de 200 à fin juin 2004, ce qui représente une augmentation de 400%. Outre les aspects économiques et financiers, la vulgarisation du franchisage comme modèle d’affaires contribue à une réelle mise à niveau d’une partie des PME-PMI.
Celles-ci bénéficient en effet, via des partenariats avec des enseignes étrangères, de savoir-faire, d’expertise et de technologie. Le succès remporté par le modèle économique du franchisage a par ailleurs incité des investisseurs marocains à développer leurs propres concepts : Bigdil, Yatout, Layalis, Kitea…Et le pays regorge de potentialités, dont les concepts peuvent êtres normalisés et exportés sous forme de franchises dans différents domaines. À explorer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *