PROMO ALM
PROMO ALM

La gouvernance selon l’ISCAE

En collaboration avec le Centre international de gouvernance de Montréal, sous le vocable anglo-saxon "Moroccan Governance Center (MGC)", l’Institut supérieur de Commerce et d’administration d’entreprises (ISCAE) vient de créer un Centre marocain de gouvernance d’entreprise. Le protocole de cette convention Maroco-Canadienne a été signé par le  président du Centre International de Gouvernance de Montréal, Ahmed Naciri,  et le directeur de l’ISCAE, Rachid M’Rabet, en marge d’une Conférence  Internationale, organisée vendredi par l’ISCAE à Casablanca, sous le thème  "Gouvernance Corporative et Développement, une perspective internationale". La création de ce nouveau Centre s’inscrit dans la perspective de  renforcement des échanges pédagogiques entre le Canada et le Maroc dans le  domaine de la bonne gouvernance d’entreprises, devenue clef de voûte de toute  compétitivité économique et de culture attractive des investissements  internationaux, ont souligné MM. M’Rabet et Naciri, en marge de la cérémonie de  signature.
Pour eux, le MGC aura pour mission d’enseigner la culture de gouvernance d’entreprise aux dirigeants de sociétés publiques et privées et de former des négociateurs de haut vol en matière d’affaires internationales. Les participants à cette journée ont pu suivre avec beaucoup d’intérêt des exposés centrés sur la définition des principes de la bonne gouvernance d’entreprise, devenue à l’ère de la mondialisation une condition sine qua non  pour drainer des investissements étrangers. Pour sa part, Masaru Yoshimori, professeur à l’université Oklahoma, a tenu à souligner que la bonne gouvernance au Japon est particulièrement axée sur les salariés, la stabilité d’emploi, la rémunération et l’avancement sur la  base du mérite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *