La grand-messe des zones industrielles et franches bientôt à Tanger

La grand-messe des zones industrielles et franches bientôt à Tanger

Le choix de Tanger pour accueillir ce forum n’est pas fortuit. La ville dispose d’une longue expérience dans ce domaine et sa zone franche se positionne parmi les plates-formes de choix au niveau mondial.

Le compte à rebours est lancé pour l’ouverture officielle à Tanger des travaux du forum autour du «rôle des zones industrielles et des zones franches dans l’attraction de l’investissement industriel et le développement des exportations». Prévue du 23 au 25 octobre, cette manifestation se présente comme «un lieu de rencontre et d’échange d’idées, mais aussi pour faire connaître les expériences réussies dans le domaine des zones industrielles et franches», a indiqué Omar Moro, président de la Chambre de commerce, d’industrie et des services (CCIS) de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, lors de la conférence de presse organisée, lundi 16 octobre, pour la présentation les grandes lignes de ce forum. Le choix du Maroc, et en particulier Tanger, pour accueillir ce forum n’est pas fortuit. Du fait que la ville du détroit dispose, selon les organisateurs, d’une longue expérience dans ce domaine et la zone franche d’exportation de Tanger se positionne parmi les plates-formes de choix au niveau mondial. Grâce à la qualité de ses infrastructures et les multiples avantages et services accordés, «cette zone a réussi à attirer plus de 21 nationalités», a souligné M. Moro.

Initiée par l’Organisation arabe du développement industriel et des mines (OADIM), cette manifestation sera organisée sous l’égide du ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et en partenariat avec la CCIS de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Centre islamique pour le développement du commerce, et l’Agence marocaine de développement des investissements et MedZ (Moroccan economic development zones). Parmi les objectifs de ce forum, accentuer le rôle des zones industrielles et franches pour attirer les capitaux et la technologie, créer de nouveaux emplois et augmenter les exportations. Il s’agit aussi  «d’examiner l’état actuel et les perspectives des zones industrielles et franches dans les pays arabes, d’appuyer le rôle des zones industrielles et franches dans l’observation de nouvelles tendances des marchés mondiaux, source permanente de nouvelles idées et de technologies avancées, de définir les politiques et les avantages des zones industrielles et franches et d’améliorer le rôle des zones industrielles dans la réalisation du développement durable et promouvoir la transition vers une économie verte», selon les organisateurs.

Pour sa part, Fatine Saïd a affirmé que ce forum ne sera pas institutionnel et limité aux seuls responsables et représentants des zones industrielles et des zones franches. «Cette manifestation connaîtra aussi la participation des experts, des investisseurs et des hommes d’affaires marocains et arabes», a-t-elle dit.  Il est à noter que ce forum prévoit des rencontres traitant des différents thèmes en rapport avec son objectif principal ainsi que la programmation des B to B entre les investisseurs et hommes d’affaires marocains et arabes et des visites au profit des participants aux grands projets réalisés à Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *