La grande annonce de Abdelkrim Benatiq

La grande annonce de Abdelkrim Benatiq

Un portail digital dédié aux investisseurs MRE représenterait la 13ème région du Maroc

Œuvrer pour le renforcement des liens sociaux et économiques entre la diaspora marocaine et son pays. C’est ce que défend Abdelkrim Benatiq, ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration. Fraîchement nommé à la tête de ce département, M. Benatiq s’engage  à booster le rôle des Marocains du monde dans la dynamique socio-économique que connaît le pays. Une contribution qui consoliderait la nouvelle politique de l’immigration engagée par le Royaume. Cet objectif ne pourrait être atteint sans encourager les Marocains résidant à l’étranger à venir investir au niveau local. C’est dans ce sens que le ministère délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration a conçu tout un programme pour accompagner les investisseurs issus de la diaspora dans la concrétisation de leur projet au niveau national.

Projet Sharaka

Un dispositif pour la promotion de la circulation des compétences

Mené en partenariat avec l’Union européenne, le projet Sharaka a pour objectif la promotion de la circulation des compétences et le soutien des politiques publiques. Etalé sur trois ans à compter de 2014, ce projet porte sur un budget de 5 millions d’euros financés par l’Union européenne. Il vise tout d’abord à faire l’inventaire des projets de développement réalisés au niveau national dans le domaine de la migration ainsi que le développement et la reproduction des expériences réussies dans d’autres régions tout en tenant compte de leurs spécificités. Le projet tend par ailleurs à fournir aux autorités marocaines des informations précises sur les caractéristiques de la communauté marocaine en Europe en vue de développer une stratégie nationale, mobilisant ainsi le capital humain, social et financier de cette communauté et ce en faveur du développement du pays.

Pour renforcer les actions déployées au profit de cette communauté d’investisseurs, le ministère s’apprête à lancer un portail. Une base documentaire qui offrirait aux Marocains du monde une vue globale sur l’investissement et d’un système d’information pour le suivi des investisseurs MRE. Se référant à Abdelkrim Benatiq, cette plate-forme digitale représenterait la 13ème région du Maroc. Certes, il s’agit d’un périmètre virtuel mais qui regroupe toutes les potentialités économiques du pays. Le portail regroupera ainsi des rubriques relatives aux spécificités socio-économiques, aux opportunités d’affaires et aux démarches administratives dans les différentes régions du Maroc. Les visiteurs du portail auront également un interlocuteur qui interagira avec eux et répondra instantanément à leurs questions. Ce portail, qui ne tardera pas à voir le jour, réalisera un saut important contribuant ainsi à dépasser les lenteurs administratives et à concrétiser un investissement productif. 

Notons que le programme d’accompagnement des investisseurs MRE décliné par le ministère de tutelle repose sur cinq axes. Il s’agit en effet d’informer et orienter les investisseurs potentiels sur les différents secteurs de l’économie nationale, d’assister les porteurs de projets durant toutes les étapes de la conception jusqu’à la réalisation de leur investissement. Le programme vise par ailleurs à mettre en place un système incitatif attrayant dédié à l’appui des projets des MRE  et à renforcer le partenariat avec les acteurs locaux pour encourager les MRE à contribuer au développement de leurs régions d’origine. En outre, un accompagnement régional est assuré par les Maisons de Nador, Beni Mellal  et Tiznit au profit des porteurs de projets originaires de ces régions.

Le fonds MDM Invest

Destiné aux Marocains du monde, ce fonds promeut leur investissement et tend à développer le tissu des PME aussi bien au niveau local que régional. Le fonds MDM Invest est ouvert aux projets dont l’investissement est supérieur à 1 milliard de dirhams.

Pour bénéficier de ce fonds, les promoteurs devraient remplir les conditions suivantes :

• Marocain résidant à l’étranger justifiant d’un titre de séjour ou d’une pièce d’identité étrangère ou d’une carte consulaire valide.

• Marocain ayant résidé à l’étranger et effectué un retour au Maroc durant une période maximale d’une année avant la date de dépôt du projet d’investissement.

• MRE seul, ou associé à des investisseurs MRE, marocains ou étrangers, proportionnellement à sa part dans le capital.

Les projets nouveaux ou d’extension promus par les MRE sont financés dans les proportions suivantes :

• Apport en fonds propres de la part du MRE : 25% au minimum du montant total du projet d’investissement, sous forme d’un apport en devises à verser dans un compte en dirhams dédié au projet. Peut également être pris en compte au titre de cette quote-part l’apport en devises provenant d’un compte en dirhams convertibles ou d’un compte en devises,

• Fonds MDM Invest : 10% du montant de la quote-part des MRE dans le projet, sous forme d’une contribution non remboursable, avec un plafond de 5 millions de dirhams.

• Le reliquat peut être financé soit par un crédit bancaire, soit par tout autre apport en numéraire.

Le MRE peut solliciter le « Fonds MDM- Invest » même pour les projets d’investissement sans recours au crédit.

Les secteurs d’activités ciblés :

Les secteurs d’activités éligibles à ce mécanisme sont fixés comme suit : industries et services liés à l’industrie, l’éducation, l’hôtellerie et la santé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *