La Grèce dément les «rumeurs» sur l’abandon de l’euro

La Grèce dément les «rumeurs» sur l’abandon de l’euro

Le ministre grec des Finances, Georges Papaconstantinou, a catégoriquement démenti mercredi «les rumeurs» concernant l’éventualité d’une faillite de la Grèce ou de sa sortie de la zone euro. «Il s’agit de rumeurs qui n’ont aucune base, qui ont une dimension spéculative, tout cela est improbable, et comique», a affirmé M. Papaconstantinou lors d’un point de presse. Plusieurs médias grecs ont évoqué ces derniers jours, à l’occasion des inquiétudes sur l’état de l’économie hongroise, l’éventualité d’un défaut de paiement de la Grèce ou sa sortie de l’euro, malgré les mesures de rigueur adoptées en mai par le gouvernement et dictées par le Fonds monétaire international (FMI) et l’Union européenne (UE) en contrepartie de prêts. Selon un sondage publié mardi par la société d’information financière américaine Bloomberg, 41% des investisseurs et analystes financiers interrogés estiment que la Grèce va être contrainte d’abandonner l’euro et 73% estiment qu’une faillite du pays est probable. Interrogé sur ce sondage, M. Papaconstantinou a répondu qu’«il n’était pas question de faillite ou de restructuration de la dette de la Grèce. La plupart des investisseurs ignorent les efforts qu’on a entrepris ainsi que les résultats du plan de redressement de l’économie, qui seront visibles prochainement et je crois que le climat va changer», a ajouté le ministre. M. Papaconstantinou a réitéré, mardi soir, en marge d’une réunion des ministres européens des Finances à Luxembourg que la Grèce appliquait le plan de redressement, «un plan ambitieux et difficile» pour redresser son économie. «Il est clair que, selon le président du FMI Dominique Strauss-Kahn, le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn et le président de la Banque (centrale) européenne Jean-Claude Trichet, la Grèce suit d’une façon satisfaisante son plan de redressement», a dit le ministre, selon un communiqué ministériel. «Il n’y a absolument aucun danger sur la poursuite de ce plan», a-t-il affirmé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *