La guerre des prix a commencé

Comment le Maroc peut prétendre intégrer la société de l’information et du savoir, lorsque l’on sait que la majeure partie de la population (individus, entreprises particulièrement les PME-PMI, établissements scolaires…) est sous-équipée en matière d’informatique? Baisser les prix des ordinateurs? Oui, mais est-ce suffisant? En tout cas, les constructeurs informatiques en sont conscients. Les campagnes promotionnelles dont l’objectif est d’offrir des ordinateurs à des prix accessibles se multiplient. La dernière en date a été initiée par Fujitsu Siemens en partenariat avec Microsoft, Menara ainsi que d’autres partenaires. L’offre de ces opérateurs cible les étudiants. Concrètement, il s’agit d’un pack qui comprend un PC Fujitsu Siemens équipé d’un processeur Intel Pentium 4, de la dernière génération des logiciels Microsoft et d’un abonnement Internet gratuit pour une période de trois mois.
Le prix des différentes catégories PC commercialisées dans le cadre de cette campagne est inférieur de 30% par rapport à l’offre du marché. Auprès des deux partenaires, on indique que la configuration de base du PC étudiant est accessible à partir de 8750 DH (HT). Cette offre s’adresse également aux professions libérales à condition qu’il s’agit d’un premier équipement informatique.
Afin de rendre accessible l’offre de Fujitsu Siemens et de Microsoft, ces derniers ont mis les bouchées doubles aussi bien en matière de distribution que de communication. Les équipes des deux entreprises sillonnent le pays dans le cadre d’une opération baptisée «La fête du PC». Cinq villes du Royaume sont concernées. Il s’agit de Casablanca, Rabat, Marrakech, Agadir et Laâyoune. La capitale a été la première à accueillir la fête du PC. Les résultats sont très encourageants, avancent les responsables de Fujitsu Siemens et de Microsoft. En effet, 4500 visiteurs se sont déplacés pour découvrir l’offre des deux partenaires. 250 unités ont été vendues. Notons que les promoteurs de cette action tablent sur un volume de vente global situé entre 5000 et 7000 machines.
Dans leurs stratégies, le management de Fujitsu Siemens et de Microsoft ne compte pas limiter leur offre aux étudiants. Pour l’heure, ils sont en train d’affiner les dernières retouches pour initier une offre similaire mais qui cible cette fois-ci les PME-PMI. Il faut reconnaître que sur ce segment, le sous-équipement informatique est très énorme. C’est souvent l’inaccessibilité des prix qui est mise en avant par les opérateurs pour justifier ce sous-équipement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *