La locomotive textile

Le secteur Textile et habillement, premier pôle industriel du secteur privé, assure 14% de la production industrielle globale au Maroc avec un montant de 8 milliards de DH de valeur ajoutée, soit 15% de la valeur ajoutée industrielle, estime la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Casablanca (CCISC) dans son ouvrage Ce secteur a drainé des investissements qui ont atteint environ 2 milliards DH, soit 14% des investissements industriels et 34% des exportations de l’ensemble des entreprises industrielles. Un autre secteur constituant un maillon important dans la chaîne de l’économie marocaine, est la branche des industries chimiques et para-chimiques. Ces industries contribuent à hauteur de 32% de la production industrielle, à 33% du PIB industriel et emploient 23% de l’effectif total. Ce secteur dégage environ 18.241 millions DH de valeur ajoutée, avec un investissement de 4.697 millions DH. S’ajoute au dynamisme de ces deux secteurs-clef de l’économie nationale, le secteur touristique fort prometteur d’une solvabilité incontestable, grâce aux efforts déployés par les secteurs public et privé pour diversifier les produits touristiques et anticiper les mutations des goûts. Se référant à des données concrètes, le rapport constate que le Maroc est devenu une destination balnéaire de choix, offrant aux touristes une qualité d’animation et d’environnement parmi les plus prisées en Méditerranée et accessibles à différentes gammes de clientèles. Conscient de l’importance du capital humain dans la durabilité et la crédibilité des projets de développement, le Maroc a adopté la charte nationale de l’éducation et de la formation, écrit le rapport, soulignant que l’application des volets de cette charte permettra une grande réforme du système éducatif marocain. La mise en oeuvre de la réforme structurelle de l’enseignement à différents niveaux, a été précédée par la mise en place de la formation professionnelle pour accompagner la révolution industrielle opérée au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *