La Marocaine des jeux consolide ses parts de marché en 2008

La Marocaine des jeux consolide ses parts de marché en 2008

La Marocaine des jeux et des sports  a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 704,2 millions de dirhams contre 411,7 millions de dirhams en hausse de 71%  par rapport à 2007. «Cette tendance haussière enregistrée en 2008 s’est largement répercutée sur la part de marché de la Marocaine des jeux et des sports qui s’est établie à l’ordre de 17,2% contre 11,2% en 2007. Cette consolidation des parts de marché revient principalement à l’introduction du nouveau jeu «Chrono» et aux bonnes performances collectées par le jeu «Cote & Foot»», a affirmé Fadel Drissi, administrateur directeur général de la Marocaine des jeux et des sports lors d’une conférence de presse, organisée, mardi 21 avril, à Casablanca pour la présentation des résultats annuels de cette société. Les ventes de cette entreprise publique au niveau de ces deux produits ont enregistré une remarquable envolée. Ils ont enregistré un record des ventes cumulées, en s’établissant à 462 millions de dirhams et représentant à eux seuls près de 67% du total des ventes. En effet, «la Marocaine des jeux et  des sports a reversé la totalité de ses résultats sous forme de redevance au profit du Fonds national du développement du sport, soit 104,1 millions de dirhams contre 74,4 millions  de dirhams en 2007», a expliqué M. Drissi. Pour la redistribution, cette entreprise a redistribué durant l’année 2008 un taux global de 59%, contre 53% un an auparavant. Le record étant détenu par Chrono avec presque 65% suivi du Cote&Foot qui a enregistré un taux de redistribution de près de 61%. «Totofoot a enregistré en 2008 une progression de 3% par rapport à l’année 2007», a -t-il ajouté.
Le nombre de gagnants «Cote & Foot» pour l’année 2008 a atteint 349.682 contre 331.147 en 2007. S’agissant du nombre de gagnants «Totofoot» au titre de l’année 2008, il a atteint, quant à lui, 447.540 contre 387.927 en 2007 soit une augmentation de 15%. «L’exercice 2008 a été marqué par une amélioration des jeux existants ainsi que la poursuite de la politique de diversification déjà mise en place. Les paris sportifs ont connu d’importantes mises à jour, notamment au niveau des produits phares «Totofoot»  et “Cote & Foot”», a assuré M. Drissi. «Casablanca qui est notre principal marché a été moins performante que les villes, alors que la ville d’Agadir, par exemple, a multiplié ses chiffres par six», a-t-il noté. Pour les perspectives 2009, la Marocaine des jeux et des sports tend à réaliser un chiffre d’affaires de 1 milliard de dirhams, le renforcement de ces points de ventes à 4.000 avec une consolidation de ses parts de marché à 20%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *