La MCC mise gros sur la jeunesse

La MCC mise gros sur la jeunesse

Doté de 4,6 millions de dollars, le fonds de partenariat pour l’éducation voit le jour

«La MCC espère identifier de nouveaux partenaires financiers et techniques pour le MIAES destiné pour l’heure  à trois régions du Maroc. L’objectif étant de développer des programmes spécifiques pour les filles», souligne la représentante de la MCC.

«Le fonds de partenariat pour l’éducation est destiné à contribuer à la scolarisation et l’amélioration de la qualité de celle-ci».
Ainsi Abdelghani Lakhdar, coordinateur national du Compact II avec la Millennium Challenge Corporation (MCC), a présenté, jeudi à Rabat, ce fonds de l’ordre de 4,6 millions de dollars qui mobilisera d’autres partenaires. «Ce fonds contribuera également au succès du modèle intégré d’amélioration des établissements de l’enseignement secondaire (MIAES)», enchaîne M. Lakhdar en rappelant que la rencontre consacrée à la présentation dudit fonds est organisée en marge de la visite de Michelle Obama au Maroc ayant lancé l’initiative «Let girls learn» pour l’éducation des filles.

Ce qu’en dit la MCC    

«La MCC a fait le choix d’investir dans la jeunesse parce qu’elle a beaucoup de talent et d’ambitions. Avec ce projet, nous voulons capturer ces talents», détaille Carrie Monahan, représentante de la MCC à Rabat et directrice résidente adjointe en précisant que le manque en compétences professionnelles est un obstacle à la croissance économique.
«Le développement des compétences professionnelles est important pour les filles et jeunes femmes. L’investissement de la MCC dans les adolescentes se focalise sur la croissance économique», enchaîne-t-elle en rappelant que «Let girls learn» est de nature à aider les adolescentes à mettre en valeur leur potentiel. «La MCC espère identifier de nouveaux partenaires financiers et techniques pour le MIAES destiné pour l’heure à trois régions du Maroc. L’objectif étant de développer des programmes spécifiques pour les filles», souligne la représentante de la MCC.
Objectifs du MIAES

Le modèle intégré d’amélioration des établissements de l’enseignement secondaire (MIAES) se veut d’introduire et piloter de nouveaux modèles de management des établissements secondaires. Comme il est destiné à consolider les compétences dans l’enseignement secondaire pour favoriser l’employabilité. Ces interventions cibleront 90 à 110 établissements (collèges – lycées) au niveau de trois régions pilotes et couvriront trois domaines clés, à savoir le renforcement du leadership et de la gestion des établissements, l’innovation pédagogique pour un apprentissage centré sur l’élève et l’amélioration des infrastructures scolaires.

Détail des connotations financières

Le MIAES, en tant que composante de l’activité « Education secondaire » relevant du projet « Education et formation pour l’employabilité », constitue, aux côtés du projet « Productivité du foncier », les deux projets qui seront financés sur une période de cinq ans par le Compact II, doté d’une enveloppe budgétaire de 450 millions de dollars, à laquelle s’ajoute une contribution du gouvernement marocain de l’ordre de 67,5 millions de dollars au minimum. Le premier projet «Education et formation pour l’employabilité», dont le budget est de l’ordre de 220 millions de dollars, a pour objectif d’améliorer l’employabilité des jeunes à travers l’amélioration de la qualité, de la pertinence et de l’égalité d’accès à l’enseignement secondaire et à la formation professionnelle afin de répondre aux besoins du secteur privé. Doté d’un budget de 170,5 millions de dollars, le second projet «Productivité du foncier» vise l’accroissement de la productivité du foncier, aussi bien rural qu’industriel, et de l’investissement privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *