La mise en garde de Pascal Lamy à la Chine

"Non que la Chine ne participe pas aux négociations. Mais elle participe avec la notion qu’en tant que membre récent (de l’OMC), son principal objectif tactique et stratégique est de payer le moins possible", a déclaré M. Lamy à l’occasion du Forum de Boao, dans le sud de la Chine. "C’est une question qui doit être un peu plus débattue avec ce pays", a ajouté l’ancien commissaire au Commerce de l’UE. "En rejoignant l’Organisation, la Chine a engrangé beaucoup de bénéfices – comme nous le voyons par exemple dans le textile – mais elle a également dû en payer le prix en matière de libéralisation sur le plan intérieur", a-t-il rappelé. Le Forum de Boao pour l’Asie regroupe des responsables gouvernementaux, des hommes d’affaires et des chercheurs et a pour ambition de devenir le pendant régional au Forum économique mondial de Davos, en Suisse. Pascal Lamy est en concurrence avec trois autres candidats pour succéder au Thaïlandais Supachai Panitchpakdi à tête de l’OMC. La Chine a annoncé il y a un mois qu’elle soutiendrait la candidature du Brésilien Luiz Felipe de Seixas Correa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *