La Moudawana s’invite au 3ème Forum des avocats MRE

La Moudawana s’invite au 3ème Forum  des avocats MRE

Une rencontre est prévue début février à Marrakech

Le débat sera riche au 3ème forum des avocats MRE qui se tiendra prochainement à Marrakech. En marge de cet événement, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration organisera, les 8-9 février 2019 à Marrakech, en partenariat avec le ministère de la justice, le Conseil supérieur du pouvoir judicaire, la présidence du Parquet général et l’Association des barreaux des avocats du Maroc, une conférence traitant du Code de la famille à la lumière du droit comparé et des conventions internationales.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère qui ambitionne de protéger les droits et acquis de la communauté marocaine résidant à l’étranger, ainsi que la mobilisation de ses compétences pour renforcer leur participation au développement de leur pays d’origine, le Maroc. En axant le débat sur la «Moudawana», les organisateurs ambitionnent d’évaluer île degré d’application de ce texte à l’étranger. «Il s’agira, à ce juste titre, d’analyser la position de la justice marocaine quant aux effets des jugements et décisions rendus par les autorités et juridictions des pays d’accueil tout en mettant l’accent sur le rôle des conventions bilatérales et multilatérales», relève-t-on d’un communiqué du département de Abdelkrim Benoutiq.

La conférence de Marrakech constituera un espace de réflexion permettant d’identifier des pistes de solutions susceptibles de contribuer à surmonter les difficultés et rapprocher les divers régimes juridiques. Ainsi, les débats et discussions au cours de cette conférence permettront de ressortir des recommandations pour pallier les difficultés et contraintes auxquelles sont confrontés les citoyens marocains résidant à l’étranger. Deux axes seront dans ce sens abordés.

Citons en premier les effets des jugements rendus et contrats conclus à l’étranger, en matière de droit de la famille, à la lumière des conventions internationales. Le deuxième volet portera sur la protection de l’enfant à la lumière des conventions internationales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *