La mue stratégique de Stroc Industrie

La mue stratégique de Stroc Industrie

Stroc industrie réussit sa sortie de crise. Après deux exercices défaillants, la société réalise de bonnes performances au premier semestre 2013. C’est ce qu’a confirmé Nabil Ziatt, président-directeur général de Stroc industrie, lors d’une conférence de presse tenue, jeudi 26 septembre, à Casablanca.

«L’actuelle dynamique d’exploitation et financière reflète l’évolution naturelle dans laquelle s’est inscrite Stroc depuis 2007, avec des hausses des chiffres d’affaires et du résultat net atteignant respectivement 100 et 1.300% entre 2007 et 2011», indique-t-il. Selon M. Ziatt, cette performance est tirée par une organisation des métiers du Groupe, notamment le volet commercial ainsi que par le niveau important des carnets de commandes, dont une partie a été réalisée et livrée durant le premier semestre. L’encours du carnet de commandes s’est chiffré, donc, à plus de 1,4 milliard de dirhams à fin juin 2013.

Le chiffre d’affaires a également renoué avec la croissance affichant une performance de 76% par rapport à la même période de l’année précédente passant donc d’une valeur de 140 millions de dirhams au premier semestre 2012 à 246 millions de dirhams à fin juin 2013.

L’évolution a également été constatée au niveau de l’excédent brut d’exploitation qui a connu un pic de 142% pour un encours de 31 millions de dirhams contre un solde négatif de 73 millions de dirhams le même semestre de l’année précédente. Le résultat net s’établit, pour sa part, autour de 5,5 millions de dirhams contre un solde négatif de 76 millions de dirhams une année auparavant. La reprise est donc le maître mot de l’activité semestrielle de Stroc. Les perspectives de développements sont importantes. «La réalisation progressive du carnet de commandes garantira à Stroc d’importants revenus et des résultats financiers sur les deux prochaines années».

Le Groupe entame par ailleurs une stratégie de prospection proactive, notamment en ciblant des marchés étrangers en particulier celui de l’Afrique subsaharienne où Stroc opère dans des projets clés en main pour le compte de grands opérateurs de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *