La Non-vie alimente les caisses des assureurs

La Non-vie alimente les caisses  des assureurs

Représentant à elle seule 56,4% du chiffre d’affaires du secteur en 2017

Le chiffre d’affaires du secteur généré au titre de l’exercice 2017 est évalué à 38,9 milliards de dirhams, en hausse de 10,9% par rapport à 2016.

La performance financière du secteur des assurances se confirme. Le secteur aurait réalisé en une année un additionnel d’environ 4 milliards de dirhams, confirmant ainsi le trend haussier emprunté par le secteur depuis plusieurs années. Le chiffre d’affaires du secteur généré au titre de l’exercice 2017 est évalué à 38,9 milliards de dirhams, en hausse de 10,9% par rapport à 2016, année durant laquelle l’ensemble des entreprises d’assurances et de réassurance, excepté les réassureurs exclusifs, ont réalisé un chiffre d’affaires de 35,10 milliards de dirhams. Si l’on compare à la période 2015-2016 cette ventilation aurait légèrement ralenti, puisque sur la même période le chiffre d’affaires du secteur a affiché une progression de 15,4% passant ainsi de 30,42 milliards de dirhams durant l’exercice 2015 à 35,10 milliards de dirhams au titre de l’exercice 2016. C’est ce que l’on peut déduire en gros de la dernière publication de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) relative à la répartition du chiffre d’affaires du secteur par sous-catégorie au cours de l’exercice 2017.

Les indicateurs mis en relief relèvent des états annuels remis par les Entreprises d’assurances et de réassurance (EAR). Le but étant de déterminer la contribution de chaque catégorie au chiffre d’affaires. En ce qui concerne l’exercice 2017, les assurances «Non-vie» prennent le dessus. Elles représentent plus que la moitié de la structure du chiffre d’affaires du secteur et couvrent dans ce sens une part de 56,4%, soit une contribution de 21,93 milliards de dirhams, en amélioration constituée à hauteur de 26,9% de véhicules terrestres à moteur.

Le chiffre d’affaires réalisé par cette sous-catégorie est de 10,48 milliards de dirhams, en progression de 5,3%, dont 8,9 milliards de dirhams générés par la responsabilité civile et 3,92 milliards de dirhams par les accidents corporels-maladie et maternité . Ce dernier chiffre représente 10,1% du total du chiffre d’affaires global du secteur en 2017. Les accidents du travail et maladies professionnelles y contribuent pour leur part à hauteur de 5,7%, soit 2,22 milliards de dirhams à fin 2017. La répartition du chiffre d’affaires du secteur par sous-catégorie fait ressortir également une part de 3,4% pour l’incendie et éléments naturels, de 3,6% pour l’assistance-crédit-caution et 1,6% pour le transport. Par ailleurs, les assurances-Vie et capitalisation ont amélioré durant l’année 2017 leur contribution au chiffre d’affaires du secteur. Leur part s’est renforcée d’environ 2,5 points passant ainsi de 40,7% en 2016 à 43% en 2017. La participation au chiffre d’affaires du secteur est évaluée au titre dudit exercice à 16,98 milliards de dirhams à fin 2017. Cette valeur est en progression de 18,8% comparé à l’exercice 2016. Elle est constituée en grande partie d’épargne ayant généré un chiffre d’affaires de 13,63 milliards de dirhams en 2017. Notons que l’assurance décès a représenté sur la même période 7% des assurances-vie et capitalisation. La valeur atteinte dans ce sens est de 2,73 milliards de dirhams au moment où les contrats à capital variable ont avoisiné les 585 millions de dirhams. Les acceptations-vie, quant à elles, ne dépassent pas les 500.000 dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *