La nouvelle famille Palio arrive

La nouvelle famille Palio arrive

Fiat Palio, Palio Weekend et Siena. Des marques montées localement au Maroc il y a encore peu, et qui proviennent désormais du réseau d’importation du groupe italien. Si les noms sont restés presque inchangés, les voitures en elles-mêmes sont différentes dans le style et la technologie que celles montées à la Somaca, il y a six ans, quand le Maroc était l’une des vitrines du lancement de la Fiat Palio, la première «world car», fabriquée et présentée localement. Ce modèle, avant-gardiste, a rencontré du succès au Maroc et à l’étranger. Plus de deux millions d’unités ont été écoulés depuis sur 41 marchés dont les grands mayors européens (Allemagne, France), le Brésil l’Afrique du Sud, l’Inde…etc.
Au Maroc depuis la fin des activités industrielles le 31 décembre, le groupe italien réfléchit aux meilleurs moyens d’accroître sa présence sur le marché. D’où la décision d’introduire de nouveaux concepts. Ainsi, 80% des composants ont été modifiés par rapport aux modèles précédents. Les modèles ont été en plus soumis à de nombreux essais avant de parvenir au produit fini.
Pour les besoins du test, 80 prototypes et 185 voitures de pré-série ont été fabriqués durant les 18 derniers mois et ont parcouru un total de 1,7 million de km.
Un travail de fourmi qui a permis d’arriver à la réalisation de voitures évoluées sur le plan technique, avec un rapport qualité-prix jugé assez bon par les spécialistes de l’automobile. Le style, mis en place par le designer italien Giorgetto Giugiaro, s’est voulu cosmopolite, reproduisant les variétés des peuples et des cultures. D’où l’adaptabilité de la berline et du break de la nouvelle famille Palio à tous les contextes et à tous les goûts de clients.
La carrosserie est restée toujours fidèle au projet d’origine mais avec en plus des retouches donnant plus d’harmonie avec les tendances du moment. Des lignes épurées sur la partie arrière des trois voitures et une sensation de robustesse et de modernité en avant, loin de toute tendance éphémère. Cet effort dans le design s’apprécie aussi sur les ailes, le capot, les pare-chocs, les projecteurs, entièrement reformulés. Les habitacles ont été changés. La planche de bord, l’instrumentation, les panneaux de portes et les sièges se rapprochent de la catégorie supérieure en terme d’ergonomie, de confort et de sécurité. Les nouveaux moteurs présentent un couple élevé dès les bas régimes et une réduction de consommation garantie. Plus de souplesse dans la suspension et une accélération technologique remarquable. Ces voitures utilisent pour la première fois le système électronique V.E.N.I.C.E (Vehicle Network With Integrated Control Electronics), qui garantit de la fiabilité et du bien être pour le conducteur et ses passagers. Le système ABS avec capteurs actifs et correcteur de freinage est de la dernière génération, tout comme les airbags et les prétensionneurs.
Autre gage de confort, un embrayage hydraulique présent sur toutes les versions rendant la conduite plus facile et plus agréable.
Bref, ces nouvelles voitures prolongent l’aventure de Fiat au Maroc. La filiale locale continuera à assurer la fourniture du groupe Fiat en ayant recours aux sous-traitants marocains. Prévision pour 2004 : 1 milliard de dirhams d’export. Une continuité, puisque les voitures Fiat ont consommé entre 1996 et 2003, l’équivalent de 6 milliards de dirhams en composants fabriqués par les industriels marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *