La nouvelle signature d’Axa avant fin 2008 au Maroc

Axa réinvente son métier. C’est la nouvelle signature de cette compagnie d’assurance qui veut désormais apporter des preuves à ses clients et non pas des promesses.
Au  Château Suduiraut à Bordeaux, Axa a rassemblé des journalistes venus d’Allemagne, du Mexique, de la Hongrie, du Portugal… le jeudi 19 juin pour faire le point sur son plan de croissance «Ambition 2012» et sa nouvelle démarche en communication. «Notre objectif est de devenir la marque préférée en 2012. Pour cela, nous avons construit une stratégie de différentiation basée sur des preuves. Par exemple, Axa propose cinq taxis gratuits par an pour rentrer  chez soi après une soirée bien arrosée au lieu de prendre sa voiture et risquer sa vie !», explique Claude Brunet, membre du Directoire chargé de la marque, la communication et les ressources humaines. Lancée au début de cette année, la nouvelle signature de cette compagnie d’assurance n’a toujours pas fait son entrée sur le marché  marocain. «Daniel Antunes, président-directeur général d’Axa assurance Maroc, se penche actuellement sur la manière avec laquelle Axa lancera sa signature «Réinventons/ notre métier» au Maroc.  Mais, cela se fera d’ici la fin d’année. Pour les preuves, les équipes vont puiser dans la banque des preuves qui répondent aux besoins des clients», ajoute M. Brunet.
«Nous voulons peu à peu mettre en place des preuves sur chacun des domaines et les faire connaître aux clients pour leur montrer que nous sommes déterminés dans cette voie. Celle de se placer désormais sur le territoire de la preuve», ajoute-t-il. Pour Axa, le marché national a du potentiel. Rappelons-le, le Maroc est le premier pays arabe et africain à intégrer le baromètre Axa 2008 de la retraite. Une enquête qui a révélé que le Royaume figure parmi les pays où l’on prépare le moins sa retraite. Le changement de signature accompagne ainsi l’Ambition 2012 d’Axa partout dans le monde. Ce plan a été lancé en 2004 et vise à faire de cette compagnie la société préférée à la fois des clients, des collaborateurs et des actionnaires. Axa est à mi-chemin de son projet d’entreprise. «En 2012, nous voulons doubler le chiffre d’affaires et tripler les profits opérationnels. Aujourd’hui, on peut dire que nous sommes un peu en avance en terme de chiffre d’affaires», tient à indiquer Claude Brunet. En 2007, Axa a réalisé un chiffre d’affaires de 94 milliards d’euros et 5 milliards d’euros de résultat opérationnel. Egalement présent lors de cette rencontre avec la presse, Henri de Castries, président du Directoire d’Axa, est revenu  lui aussi sur le fait qu’Axa est au carrefour de son Ambition  (2004-2008-2012). «Tous ensemble, nous poursuivons la réalisation d’une ambition commune : devenir leader dans notre métier, la protection financière tant par la qualité de nos produits que par celle de notre service et de nos performances», affirme-t-il.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *