La pêche du poulpe en débat à Dakhla

La réunion de la session ordinaire de la chambre des pêches maritimes de l’Atlantique-Sud a consacré ses travaux, entamés lundi à Dakhla, à l’examen des problèmes rencontrés lors du lancement, au début décembre, de la saison de la pêche du poulpe et des mesures à entreprendre en vue d’organiser cette activité. En évaluant la pêche du poulpe, les membres de la chambre ont plaidé pour la réactivation des comités de gestion des marchés de poisson dans la région de Oued-Eddahab afin de garantir une meilleure commercialisation du produit et pallier tout ce qui est de nature à entraver le cours normal de cette opération.Au cours de cette réunion, présidée par le président de ladite chambre, Mokhtar Joumani, les membres de la chambre ont été unanimes à souligner la nécessité pour que l’ouverture des marchés se fasse à 14h au lieu de 17h actuellement et que les employés de l’Office national des pêches maritimes portent obligatoirement un uniforme standardisé pour contrôler la commercialisation et empêcher les étrangers d’accéder aux marchés de poisson. Ils ont, également, appelé à interdire la pêche du poulpe de Tanger à Lagouira pendant la période du repos biologique, à renforcer le contrôle sur les unités de congélation à l’échelle nationale pour interdire l’admission du produit pêché de manière illicite et au niveau des réserves situées au nord de N’tirift et au sud de l’Aïn al-Baïda. Les membres de la chambre ont, en outre, appelé la délégation des pêches maritimes à superviser le quota des prises du poulpe, soulignant la nécessité de traiter les problèmes relatifs au secteur des pêches en coordination avec les professionnels. Par ailleurs, ils ont exprimé leur refus pour que les quantités pêchées du poisson de surface soient destinées aux usines de farine et des huiles du poisson, suggérant dans ce sens la prise de dispositions contraignantes en vue d’organiser le secteur de la pêche côtière au port de Dakhla. Les membres de la Chambre avaient convenu de conclure un contrat-programme pour la mise en oeuvre du programme de formation-insertion relatif à la pêche artisanale dans la province de Boujdour.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *