La place boursière se maintient en correction

Tendance maintenue à  la Bourse de Casablanca. La correction maîtrise la situation à l’issue de la semaine précédente en ce sens que les deux indicateurs-clés de la place se sont inscrits en légère baisse affichant un repli de 0,90% à 12.683,43 points pour le Masi et une baisse de 0,92% à 10.443,68 points pour le Madex. Ainsi, ces deux éléments ont ramené leurs performances annuelles, respectivement, à 33,80% et 34,86%. Sur le marché central, le top ten des plus fortes variations de la semaine place Balima en tête de liste, en hausse de 5,94% pour s’échanger à 1.838 dirhams contre 1.735dirhams auparavant. En deuxième lieu, la SNEP a repris quelque peu du dessus pour se fixer à 1.429 dirhams, soit en amélioration de 5,85% par rapport à son prix précédent de 1.350 dirhams. La Marocaine Vie, elle, s’est placée en troisième place grâce à une hausse de 4,46% qui lui vaut un prix actuel de 341 dirhams au lieu de 326,45 dirhams. Le quatrième rang revient à Dari Couspate, en progression de 4,26%, puis Atlanta s’améliorant de 3,83% et Addoha qui s’est appréciée de 3,71%.
Sur le registre des baisses, c’est Holcim qui ouvre la marche devançant de loin les autres valeurs. Ainsi, le cimentier a reculé de 10,58% sa valeur pour passer de 2.740 à 2.450 dirhams en fin de semaine. Plus loin, la SNI s’est établie à 1.500 dirhams au lieu de 1.598 dirhams en début de semaine, chiffrée par un recul de 6,13%.
Soulignons que le marché de blocs est sorti de son calme pour enregistrer, en fin de semaine, certains échanges ciblant les valeurs de Nexans Maroc, Addoha, Centrale Laitière, Cosumar, Lesieur Cristal, Managem et Holcim. De fait, le volume enregistré sur le marché de blocs a été de 8, 269 milliards de dirhams.
Par ailleurs, en termes de valeurs les plus actives du marché central, BMCE Bank remporte la vedette cette semaine avec un volume d’échanges à 812, 199 millions de dirhams, suivie de très près par la CGI avec 812,196 millions de dirhams échangés sur sa valeur. Troisième, Addoha signe un volume de transactions de 650 millions de dirhams. 
Aussi, s’agissant des plus fortes capitalisations, l’opérateur historique, Ittissalat Al-Maghrib, s’approprie toujours la première place du podium du fait d’un cumul enregistré de 127,468 milliards de dirhams. Attijariwafa bank le suit, en deuxième rang, avec une capitalisation à 60,484 milliards de dirhams, puis la CGI avec ses 45,983 milliards de dirhams.
Au terme de la semaine allant du 26 au 30 novembre, les annonces les plus marquantes de la sphère financière auront été l’augmentation du capital social de la société Douja Promotion du groupe Addoha, par apport en numéraire sur 675.000 nouvelles actions à un prix de 3.180 dirhams. À savoir que cette opération a été ouverte au profit des actionnaires actuels de la société et des détenteurs de droits préférentiels. Autre fait marquant. Il s’agit de la clôture anticipée de la période de souscription de l’offre à prix ouvert sur la valeur Salafin, le 29 novembre.  Pour rappel, cette opération d’introduction a été lancée sur la base de 447.761 actions dont 216.537 nouvelles, sur une fourchette de prix située entre 585 dirhams et 670 dirhams. De même, la période de souscription de ces actions a été fixée du 28 novembre au 3 décembre, inclus avec la possibilité de clôture anticipée à partir du 29 novembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *