La place casablancaise entre dans une nouvelle ère !

La place casablancaise entre dans une nouvelle ère !

Closing du processus de démutualisation de la Bourse de Casablanca

«Une nouvelle dynamique de développement de notre marché boursier est enclenchée». C’est en ces termes que Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, a qualifié la cérémonie réservée au «closing» du processus de démutualisation de la Bourse de Casablanca. Une cérémonie qu’il a présidée le vendredi 17 juin à Rabat, en vue de la signature de l’ensemble de la documentation juridique relative à l’ouverture du capital de la Bourse. Ont pris part à cette cérémonie les actionnaires actuels et futurs de la Bourse (Caisse de dépôt et de gestion, banques, entreprises d’assurance, Casablanca Finance City Authority et sociétés de Bourse), en présence de la présidente de l’Autorité marocaine du marché des capitaux.

Dans ce cadre, il a été procédé à la signature du nouveau cahier des charges qui lie l’Etat aux nouveaux actionnaires de la société gestionnaire du 16 juin 2016, et de ce fait, à la finalisation de l’opération d’augmentation de capital par incorporation des réserves, ainsi qu’à la signature, par les actionnaires constituant le nouveau tour de table, du pacte d’actionnaires ainsi que des nouveaux statuts.

L’occasion pour M. Boussaid d’adresser ses vifs remerciements aux différentes institutions financières pour leur mobilisation pour faire aboutir ce projet ambitieux. Aussi dans son mot de bienvenue, le ministre a tenu à préciser que la signature de cette documentation juridique, «qui comprend le cahier des charges, les statuts de cette institution, le pacte d’actionnaires et les documents concrétisant  les opérations de cession et de souscription des actions, enclenche une nouvelle dynamique de développement de notre marché boursier». Selon lui, «cet ensemble permettra à la Bourse d’opérer sa mutation dans un cadre juridique clair et sécurisé pour assurer la réussite de ce projet de développement du marché boursier qui constitue une composante du projet de promotion et de positionnement de la place financière de Casablanca en tant que hub financier régional conformément aux orientations de Sa Majesté le Roi».

Dans ce sillage, le ministre a souligné que cet événement coïncide avec l’introduction en Bourse de la société «Marsa Maroc». «Cette nouvelle OPV exprime la volonté des pouvoirs publics de contribuer au développement et à la dynamisation de la place à travers, chaque fois que cela se justifie, la cotation d’entreprises publiques», a souligné M. Boussaid. Il a ainsi exhorté la communauté à maintenir sa mobilisation pour la réussite de ce projet de transformation de cette institution et du développement du marché boursier.

Par ailleurs, en marge de cette cérémonie, la Bourse a tenu la première réunion de son assemblée générale extraordinaire et de son conseil d’administration pour la cooptation des nouveaux administrateurs et l’élection de son nouveau président. Ainsi, l’assemblée générale mixte, convoquée par le bloc d’actionnaires majoritaires, a procédé à l’approbation de la refonte des statuts de la Bourse de Casablanca, a pris acte des démissions de l’ensemble des administrateurs et a nommé en tant qu’administrateurs : Younes Benjelloun (CFG), Mohamed Hassan Bensalah (représentant les compagnies d’assurances), Ismail Douiri (Attijariwafa bank), Jawad Hamri (représentant BMCI, Crédit Agricole du Maroc, Crédit du Maroc, CIH, Société Générale), Amine Jirari (Atlas Capital Bourse), Omar Lahlou (CDG), Mohamed Karim Mounir (BCP), Khalid Nasr (BMCE Bank), Mohammed Rachid (CFCA) et Hamid Tawfiki (CDG). De même, le nouveau conseil d’administration de la Bourse de Casablanca a constaté la démission de Mohammed Benabderrazik du poste de président du conseil d’administration qu’il occupait depuis le 26 janvier 2016, et a procédé à la nomination de Hamid Tawfiki en qualité de président. Aussi, le conseil d’administration a procédé à la ratification de l’augmentation de capital réservée à la CDG et à Casablanca Finance City Authority.

Démutualisation de la Bourse de Casablanca : Petit rappel…
Très attendue par le marché financier marocain, l’ouverture du capital de la Bourse des valeurs de Casablanca a pris forme mercredi 25 novembre 2015. Et c’était Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, qui avait présidé la cérémonie de signature du mémorandum d’entente régissant l’opération. Il avait expliqué à cette occasion que «la Bourse de Casablanca a atteint une certaine maturité qui rendait incontournable la réflexion autour d’un changement de son tour de table et c’est le travail de deux années de négociations qui a abouti à la signature du mémorandum d’entente». Ainsi, le mémorandum d’entente qui a acté le schéma d’ouverture de la Bourse a été signé entre l’Etat, le Conseil déontologique des valeurs mobilières, les actionnaires de la Bourse des valeurs (les sociétés de Bourse) et les nouveaux actionnaires (banques, entreprises d’assurances, la Caisse de dépôt et de gestion et Casablanca Finance City Authority). Par cette signature, les sociétés de Bourse ne détiennent plus que 20% du capital de la Bourse des valeurs de Casablanca, au lieu des 100% qu’elles avaient, en faveur des banques, entreprises d’assurances, la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et Casablanca Finance City Authority (CFCA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *