La place casablancaise s’intéresse aux entreprises de l’Afrique de l’Ouest

La place casablancaise s’intéresse aux entreprises de l’Afrique de l’Ouest

A une année du lancement de sa stratégie quinquennale 2009-2015, la place casablancaise dresse un bilan d’étape des réalisations inscrites dans le cadre de ce projet. Il s’agit, en effet, d’un plan d’action bien ficelé visant à consolider et accélérer le développement du marché boursier. Afin d’en faire un «hub» financier régional performant et transparent, la place casablancaise s’est fixée des objectifs déterminés visant à développer l’offre de capital en atteignant 150 entreprises cotées et d’accroître la demande de capitaux pour arriver à 500.000 investisseurs à l’horizon 2015. Aujourd’hui, la place casablancaise compte 73 entreprises. À cet effet, l’année 2010 a été marquée par la concrétisation d’une panoplie d’actions. «Au cours de cette année, nous avons mené la première édition de la Caravane de la Bourse, une action phare dont le bilan est extrêmement positif», a signalé Karim Hajji, directeur général de la bourse de Casablanca lors d’une conférence de presse tenue, mardi 19 octobre 2010, à Casablanca. En effet, la bourse de Casablanca a initié un road show sur le territoire national, invitant ainsi 4350 entreprises dans sept grandes régions du Royaume. «Nous sommes allés à la rencontre des entreprises cotables afin de démystifier le rôle du marché boursier et de les informer sur les avantages de l’introduction en bourse», a signalé M. Hajji. Au terme de son périple, la Caravane de la bourse a rencontré près de 300 entreprises toutes tailles et secteurs confondus. Certaines régions telle qu’Agadir, Casablanca et Rabat se sont distinguées en totalisant 61% du nombre global des entreprises présentes. De même, 90% des entreprises sondées se sont déclarées satisfaites et souhaitent bénéficier d’une seconde édition de l’événement. Ainsi, les actions à venir de la caravane seront plus pointues et cibleront en perspective l’Afrique de l’Ouest. En outre, 2010 a été une excellente année pour l’axe «investisseurs». L’école de Bourse a mené une vingtaine de formations au profit d’une cible large et diversifiée. Au cours de 2010, la place casablancaise a mis aussi en place une nouvelle organisation interne. «L’idée est d’étoffer certaines directions et de donner les moyens à chaque collaborateur d’apporter sa contribution dans le développement de la bourse de Casablanca», a précisé M. Hajji. Dans ce sens, un nouvel organigramme optimisé, réactif et performant, a été défini. En parallèle, la place casablancaise a poursuivi son travail d’optimisation et de sécurisation de ses systèmes d’information. Et ce, en procédant à la mise en place d’une plate-forme de haute disponibilité favorisant le passage à un deuxième serveur en cas de défaillance d’un serveur d’application où d’un logiciel en temps réel. Cette flexibilité permet essentiellement d’assurer une sécurisation maximale des séances de cotations. Sur le plan international, 2010 a été fructueuse en terme d’ouverture sur les marchés régionaux et internationaux. Outre sa participation à de nombreuses manifestations de taille, la Bourse de Casablanca a adhéré à la World Federation of Exchanges en accueillant à la cote Ennakl Automobiles, première entreprise étrangère à franchir la porte de la Bourse après deux ans de stagnation.


Plan d’action pour l’année 2011
La bouse de Casablanca compte pour l’année 2011 élargir sa recherche active d’entreprises cotables, aussi bien au Maroc qu’en Afrique, avec des actions de prospection ciblées et une caravane dans les principales places boursières africaines. De plus, la bourse vise à améliorer sa visibilité à l’international à travers des actions de promotion dans les nombreux forums internationaux et la mise en place, pour les émetteurs, d’outils leur permettant leur communication financière. Parmi ses objectifs 2011, la place casablancaise poursuivra son développement et la fidélisation de la base d’investisseurs, avec des actions de formation plus soutenues et une diffusion plus large de l’information boursière .

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *