La police marocaine achète la carte Thales

La police marocaine achète la carte Thales

Thales fabriquera les nouvelles cartes d’identité des Marocains. Le contrat a été signé mardi 27 septembre avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en marge de la visite du Premier ministre français au Maroc Dominique De Villepin. C’est ainsi que le groupe d’électronique et de défense français fournira au Maroc une solution sécurisée de cartes d’identité à puce comportant un système complet de production et de personnalisation de ces cartes. La technologie utilisée est révolutionnaire puisqu’il s’agit d’une première au monde.
Le système identitaire qui sera appliqué au Maroc sera à base de cartes à puce sans contact et comportera des données d’état civil ainsi que des données biométriques. Un système qui répond aux dernières exigences de sécurité en matière de documents de voyage et de contrôle des flux migratoires. «La solution comprend des équipements et des logiciels de production, des consommables haute sécurité et un lien avec l’AFIS (Automated Fingerprint Identification System)», souligne une source au sein du groupe français. Les centres de production locaux seront opérationnels dans un an. Thales assurera la prise en charge de la production pendant quatre ans. L’objectif est la création de 20 millions de cartes sur cette période. Une nouvelle technologie qui garantit un grand degré de sécurité pour une durée de vie de dix ans. La nouvelle carte d’identité des Marocains sera ainsi conçue par Agfa. Elle sera fabriquée à 100% en polyster. «Cette première mondiale positionne Thales comme un acteur majeur sur le marché des nouvelles cartes d’identité à puce. Nous sommes ravis d’avoir obtenu la confiance de la DGSN du Royaume du Maroc en lui démontrant notre capacité à maîtriser, intégrer et maintenir sur le long terme des solutions identitaires innovantes mettant en oeuvre les plus récentes avancées technologiques en biométrie et en sécurité logique», a commenté Pierre Maciejowski, directeur des activités Security Systems de Thales, qui accompagnait le chef du gouvernement français dans sa visite de deux jours dans le Royaume.
Et d’ajouter que le contrat signé avec la DGSN s’ajoutera à la longue liste des références que son groupe a acquises dans une vingtaine de pays. Thales, avec plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires, développe, pour ses clients, technologies et services de pointe, grâce à un réseau mondial de 60 000 experts et à la grande complémentarité de ses métiers. Thales est ainsi le numéro un de la défense en Australie, en Corée, aux Pays-Bas et occupe une position de tout premier plan au Royaume-Uni, comme numéro deux sur le marché britannique de la défense.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *