La production céréalière mondiale en baisse

La production céréalière mondiale devrait atteindre 1,94 milliard de tonnes en 2005, en baisse de 3,4 % par rapport à 2004, selon l’Organisation mondiale de l’agriculture et de l’alimentation (FAO). "Cette révision à la baisse signifie qu’en 2005-2006, le déficit de la production par rapport à l’utilisation devrait augmenter et qu’il faudra puiser  davantage dans les stocks céréaliers mondiaux", indique un rapport de la FAO rendu public à Dakar.
L’utilisation mondiale de céréales devrait atteindre 2,15 milliards de tonnes en 2005-2006, soit une augmentation de 10 millions de tonnes par rapport à la campagne 2004-2005, alors que la consommation de céréales mondiale atteindrait 983 millions de tonnes, soit 1,3 % de plus qu’en 2004-05.
La plus grande partie de l’augmentation devant être enregistrée dans les pays en développement où, toutefois, la consommation par habitant devrait rester stable. Selon la FAO, la baisse prévue de la production céréalière mondiale en 2005 est due, en bonne partie, à la baisse des récoltes de céréales secondaires dans  les pays développés. Aux Etats-Unis, les récoltes de maïs ont souffert de conditions climatiques défavorables (climat chaud et sec), alors que la sécheresse sévissait, par endroits, dans l’Union européenne.
Dans les pays en développement, la production devrait être légèrement supérieure aux records enregistrés en 2004, en raison principalement de bonnes récoltes attendues dans plusieurs pays d’Asie. Concernant le commerce mondial de céréales en 2005-2006, il devrait porter sur un volume de près de 236 millions de tonnes, soit une baisse de 3 % en comparaison avec la campagne 2004-05.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *