La province s’invite à la Chambre des conseillers : Le diagnostic de Aziz Rabbah sur la situation à Jerada

La province s’invite à la Chambre des conseillers : Le diagnostic de Aziz Rabbah sur la situation  à Jerada

Une quatrième centrale thermique verra le jour à Jerada. Portant sur un investissement de 3 milliards de dirhams, cette centrale qui s’ajoutera aux 3 unités existantes, assurera 400 postes d’emploi.

Le premier passage de Aziz Rabbah en 2018 devant les parlementaires de la Chambre des conseillers n’est pas passé inaperçu. A l’ordre de la séance du 2 janvier, la situation socio-économique à Jerada. La province a été, depuis quelques jours, à la «Une» suite au décès accidentel de deux mineurs dans un puits clandestin d’extraction de charbon. Un incident qui a provoqué beaucoup d’émoi poussant ainsi les conseillers  de la majorité et de l’opposition à s’interroger sur le devenir social et économique de la population locale dont l’extraction de charbon est la principale source de revenu. Lors de sa réponse aux questions qui lui ont été adressées, Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, a dressé le bilan des investissement, engagés dans la région.

En 15 ans (2003-2017), 12,3 milliards de dirhams ont été engagés au niveau de Jerada.

Ces investissements ont concerné 224 projets d’infrastructures ayant nécessité un financement de 1,54 milliard de dirhams et 28 projets des secteurs productifs, notamment dans le domaine de l’énergie, ayant nécessité une enveloppe globale de 10 milliards de dirhams.

Sur le plan social, une enveloppe de 380 millions de dirhams a été débloquée couvrant ainsi 111 projets en plus des 336 projets engagés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dont le coût avoisine les 34 milliards de dirhams. Par ailleurs, le total d’indemnitées liées à la fermeture de la mine de Jerada, important gisement du Maroc, s’élève à 2,2 milliards de dirhams . «Il s’agit des indemnités destinées aux 4.647 employés (environ 1,3 million DH), de la cession des logements de fonction moyennant 10% de leur coût (1.621 logements) et de l’indemnité d’environ 25.000 DH allouée aux employés n’ayant pas bénéficié du logement de fonction», fait savoir le ministre lors de son intervention.

A cela s’ajoute le règlement de 34 millions de dirhams de sommes dues à la CNSS et à la gestion des dossiers des accidents du travail et des maladies professionnelles, soit 648 dossiers représentant une  enveloppe d’environ 65 milliards de centimes. En dépit de la fermeture de la mine, les investissements énergétiques ont été maintenus. Une quatrième centrale thermique verra le jour à Jerada. Portant sur un investissement de 3 milliards de dirhams, cette centrale qui s’ajoutera aux 3 unités existantes, assurera 400 postes d’emploi. Le gouvernement prévoit par ailleurs  la programmation d’une cinquième centrale dans la province en parallèle à l’élargissement de la centrale de Beni Mathar en vue d’améliorer sa productivité et multiplier les postes d’emploi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *