La RAM a transporté plus de 6 millions de passagers en 2007

La RAM a transporté plus de 6 millions de passagers en 2007

Malgré l’intensification de la concurrence et une forte pression sur les prix et un niveau élevé du coût du carburant, la Royal Air Maroc a affiché des résultats satisfaisants en 2007. Selon un communiqué de presse, le groupe RAM (RAM et Atlas Blue) a enregistré une hausse de 15% de son activité avec un trafic qui a atteint 6.334 385  passagers transportés. En effet,  la RAM a transporté 4,9 millions de passagers et 1,4 million de passagers pour Atlas Blue, au cours de l’année précédente. Quant au trafic régulier international de Royal Air Maroc, il a progressé de 17% en 2007. La plupart des marchés de la compagnie ont enregistré eux aussi des hausses d’activité. Avec +17% en Europe, +10,5% en Amérique du Nord et +26,5% en Afrique. Alors que les lignes intérieures ont affiché +12,6%. Le trafic d’Atlas Blue a, pour sa part, progressé de 55% avec 1.381.488 passagers transportés. Par ailleurs, l’activité du Hub Casablanca, en tant qu’aéroport de correspondance basé essentiellement sur le flux de correspondance entre les marchés Afrique –Europe – Maghreb – Amérique du Nord, a enregistré un taux de connectivité de 33% en 2007. alors qu’il n’était, en 2001, que de 5%. Au niveau des résultats financiers, les chiffres d’affaires de cette compagnie ont connu une hausse de 9,6% par rapport à 2006. En effet, le chiffre d’affaires s’est établi à 11,637 milliards de dirhams. Et le résultat net a atteint 111 millions de dirhams.  Côté Atlas Blue, l’amélioration du chiffre d’affaires s’évalue à 52,17%, puisqu’il a atteint 1,89 milliard de dirhams en l’exercice 2006-2007. Selon le même communiqué, les résultats affichés se justifient par la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs de Royal Air Maroc.  Ces résultats se voient menacés par la hausse des prix en l’an 2008. «Sur le plan économique, la compagnie fait face depuis le début de l’année en cours, à une envolée exceptionnelle du prix du carburant avion qui a eu un impact fort sur ses charges et a généré une forte hausse de sa facture carburant. Cette flambée du prix du pétrole a aggravé la situation déjà difficile de plusieurs compagnies aériennes à travers le monde», annonce-t-on dans ce communiqué. Par ailleurs, entre les six premiers mois de l’exercice 2006-2007 et la même période de l’exercice 2007-2008, Royal Air Maroc a subi une augmentation de plus de 60%  du prix du carburant. Face à cette situation, la compagnie a pris différentes mesures en interne. Il s’agit du lancement, avec l’assistance de l’IATA, d’un programme visant la baisse de la consommation du carburant. Le groupe RAM a lancé également un programme de refonte des process visant l’amélioration des performances des activités. D’autres mesures ont été prises concernant cette fois-ci l’équipement des avions. En effet, une installation des «winglets» sur les avions a été effectuée afin de réduire la consommation du  carburant. «Ces équipements sont aujourd’hui généralisés à tous les avions B737-700 et 800 de la compagnie», précise-t-on dans le même communiqué. En outre, une application d’une surcharge carburant a été instauréé, à l’instar des autres compagnies aériennes. «Elle est perçue sur les billets émis par Royal Air Maroc au départ du Maroc ou de l’étranger», ajoute-t-on dans le communiqué. Ainsi, par trajet, la surcharge carburant a été augmentée (à partir du 23 avril 2008), de  65 DH pour les vols moyen courrier, 145 DH
pour les lignes long-courrier et de 40 DH pour les vols du réseau intérieur de la compagnie. Cette surcharge sera réévaluée en fonction de l’évolution des cours du carburant, selon la RAM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *