La RAM classée 2ème compagnie africaine

La RAM classée 2ème compagnie africaine

Le classement mondial des compagnies aériennes vient de tomber. La célèbre revue anglaise Airline Business, spécialisée dans l’aviation, publie chaque année le «Top Airline Group». Sur cette liste tant attendue par les professionnels et les clients, la revue classe les 150 premières compagnies aériennes dans le monde (passagers et fret). En tête du peloton, il y a toujours le groupe franco-néerlandais Air France-KLM, suivi de l’allemande Lufthansa et l’américaine FedEx. Dans ce Top Airline 2007, les compagnies aériennes sont classées en termes du chiffre d’affaires réalisé au cours de l’exercice précédent.  En Afrique, South African Airways est la première compagnie africaine qui figure sur cette liste mondiale. De la 39ème place en 2006, elle est passée à la 43ème place en 2007, soit quatre points en moins. Pour sa part, Royal Air Maroc est classée deuxième compagnie africaine après la compagnie South African Airways. Dans ce classement, la compagnie nationale occupe le 73ème rang au lieu du 71ème rang en 2006. Même en reculant de deux points dans ce Top Airline 2007, Royal Air Maroc devance de loin Egypt Air, au 82ième rang mondial, Kenya Airways, au 100ème rang, Air Algérie au 113ème rang et Tunisair au 115ème rang. Dans les pays arabes, c’est Emirates Group qui vole la vedette cette année. De la 18ième place en 2006, la compagnie émiratie est passée à la 15ème place, se positionnant ainsi comme la meilleure compagnie aérienne arabe. Pour sa part, la Saudi Arabian Airlines est classée au 29ème rang contre le 28ième rang en 2006. Après Emirates Group et Saudi Arabian Airlines, Qatar Airways est la troisième compagnie arabe dans ce Top Airline 2007. En 2006, la compagnie qatarie occupait la 49ème place, aujourd’hui elle est classée à la 50ème place par Airline Business. En Europe, en plus d’Air France-KLM et Lufthansa, il y a la compagnie aérienne espagnole Iberia qui est arrivée à garder sa place au 21ème rang dans ce classement international. Actuellement, Iberia est en discussions de fusion avec British Airways qui occupe la 8ème place mondiale. Pour cette année, les professionnels du transport aérien s’attendent à une conjoncture de plus en plus difficile. Selon l’Association internationale du transport aérien, la situation allait «empirer». La facture pétrolière pèse lourd sur les finances des compagnies aériennes. Aux Etats-Unis, toutes les grandes compagnies, à l’exception de Southwest, viennent d’enregistrer des pertes et sont contraintes de réduire leurs vols, leurs flottes et leurs effectifs. D’ici un an, le Top Airline 2008 d’Airline Business révélera le nom des compagnies aériennes qui sont arrivées à gérer cette situation de crise.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *