La RAM défend son plan de départ volontaire

La RAM défend son plan de départ volontaire

 «Aucun personnel de la RAM n’a été contraint de céder son poste. Le mouvement de départ observé au sein de la RAM concerne essentiellement le personnel âgé entre 55 et 59 ans, sans oublier qu’un dispositif particulier a été mis en œuvre pour accompagner la reconversion d’une centaine de personnes ayant travaillé pour le compte de la compagnie aérienne». C’est ce que Abderafia Zouiten, directeur général adjoint commercial de la RAM, a souligné lors d’un point de presse organisé, lundi 31 octobre 2011, à Casablanca. À cette occasion, M. Zouiten a affirmé que la réduction du personnel rentre dans le cadre de l’action de restructuration et de rationalisation visant à restaurer les équilibres commerciaux et compétitifs de la RAM. Des modalités de départ très avantageuses sont mises à profit des personnes intéressées, afin de baisser la masse salariale de la RAM et d’augmenter sa productivité. «Pour optimiser cette action, nous avons élaboré un plan de départ volontaire ciblant 1500 personnes à l’horizon 2013», indique M. Zouiten. Ce plan est réparti en trois phases. Ainsi 800 personnes quitteront la compagnie en 2011, 500 en 2012 et 200 en 2013. En parallèle, la RAM affine son offre commerciale. Ceci intervient au lendemain du contrat-programme conclut, le 21 septembre dernier, entre l’État et la compagnie aérienne. Le but étant d’adapter l’offre Royal Air Maroc à son environnement concurrentiel. À court terme, la RAM procède par une approche de rationalisation. Ainsi, le taux d’utilisation des avions devrait connaître une augmentation de 18 % à l’horizon 2012. «Nous ambitionnons également d’accélérer l’homogénéisation de la flotte pour drainer davantage notre gain économique», ajoute-t-il. Par ailleurs, la RAM continue d’investir dans les nouvelles technologies au service du client. Par ce biais, la compagnie aérienne tend à moderniser les habitudes de sa clientèle et renforcer son action de proximité. Le site internet de la RAM est le premier site marchand au niveau national. Accessible en 10 langues, le site a permis de générer un chiffre d’affaires de 1,16 milliard de dirhams, apprend-on de la compagnie. Dans le même sens, la compagnie aérienne a réorganisé son réseau de vol pour optimiser l’affectation des ressources avion et d’adapter son programme aux attentes de la clientèle. L’orientation du client s’inscrit au centre des intérêts de la compagnie. «La RAM généralise à partir de ce mois le «piece concept» . À travers ce produit nous rationalisons la gestion des bagages jusqu’à 23 kg en gratuité totale», signale M. Zouiten tout en mettant l’accent sur la nécessité de développer les produits «classe affaires».
A travers le développement de son hub à Casablanca, la RAM accompagne le développement de cette ville en tant que destination shopping où de grands projets sont lancés. Rappelons que la RAM s’engagera prochainement dans un programme ambitieux d’investissement évalué à 9,3 milliards de dirhams pour les 5 années à venir, et ce pour assurer son développement et garantir sa pérennité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *