La RAM inaugure une nouvelle ligne domestique

La RAM inaugure une nouvelle ligne domestique

500 DH l’aller simple et 990 DH l’aller-retour

Quelques jours seulement après la signature d’une convention de partenariat entre le Conseil régional de l’Oriental et la RAM portant sur le renforcement des dessertes aériennes de la région et le développement économique, social et touristique, la compagnie a effecté son vol inaugural lundi en présence de différentes personnalités. En effet, une délégation présidée par Mohamed Sajid, ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale ainsi que le président-directeur général de la RAM, Hamid Addou, ont pris part à ce vol au départ de l’aéroport Mohammed V et en direction de Bouarfa.

La convention porte sur l’ouverture de cette nouvelle ligne entre Casablanca et Bouarfa avec une fréquence bi-hebdomadaire et l’intégration des vols Casablanca-Nador avec un renforcement des fréquences qui passent à 4 vols par semaine.

La convention porte aussi sur le maintien de deux vols quotidiens sur la ligne Casablanca-Oujda, avec un réaménagement horaire des vols. Elle prévoit également un tarif fixe et réduit pour toutes ces lignes : Casablanca-Oujda, Casablanca-Nador et Casablanca-Bouarfa (au prix de 500 DH aller simple et 990 DH aller-retour).

«Aujourd’hui, nous avons réussi à ouvrir cette nouvelle ligne qui est un vœu caressé par l’ensemble des populations de cette région qui ont toujours exprimé le besoin de désenclavement sur le plan aérien», a dit M. Sajid dans une déclaration à la presse.

Situé à 2 km au sud-ouest de la ville de Bouarfa, l’aéroport s’étend sur une emprise foncière d’environ 243 ha et est desservi par la voie terrestre via la route principale n°10. Il dispose d’une superficie aérogare de 1.763 m² et d’une capacité globale de 100.000 passagers/an. Outre la liaison aérienne, la ville de Bouarfa profitera d’une nouvelle liaison ferroviaire. Dans ce sens, une convention de partenariat visant la promotion du tourisme dans la région de l’Oriental via la relance de la ligne ferroviaire Oriental Express reliant Oujda à Bouarfa a été signée. «La région de l’Oriental regorge d’atouts naturels et culturels, d’où l’idée de relancer cette ligne afin de promouvoir le tourisme dans cette région et mettre en avant les potentialités dont elle dispose», a déclaré le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie. Longue de plus de 300 km, cette ligne se veut un moyen attractif mais surtout original d’excursions par chemin de fer et permet des escales dans plusieurs localités dont Tendrara, Beni Oukil ou Aïn Beni Mathar, offrant l’occasion à ses passagers l’occasion de découvrir l’immensité et la splendeur de l’espace désertique oriental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *