La RAM lance la ligne Casablanca-Zagora: Un aller/retour à 1.400 dirhams

La RAM lance la ligne Casablanca-Zagora: Un aller/retour à 1.400 dirhams

La Royal Air Maroc (RAM) maintient le développement des lignes internes. Une nouvelle connexion aérienne voit le jour reliant Casablanca à la ville de Zagora. Le vol inaugural a eu lieu lundi 16 juin promettant ainsi des dessertes régulières à raison de deux fréquences par semaine et un tarif de 1.400 dirhams aller/retour.

La nouvelle ligne place la Royal Air Maroc au cœur du processus de la régionalisation avancée. «Nous réitérons notre engagement au grand chantier que connaît le Maroc. Notre ambition est de promouvoir les potentialités économiques et touristiques des différentes régions du Royaume. L’ouverture sur Zagora vient conforter notre démarche à vouloir désenclaver les zones éloignées et contribuer à leur essor socio-économique», indique dans ce sens Driss Benhima, président-directeur général de la RAM.

Pour sa part, Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, a précisé que «l’aboutissement de cette ligne est le fruit d’une convention entre le gouvernement, la RAM et la région du Souss-Massa-Drâa». En effet, ce partenariat tripartite porte autour de 17 millions de dirhams. En perspective, d’autres lignes suivront promouvant ainsi le territoire et l’économie nationale. La première à venir est la ligne reliant Casablanca à Errachidia et dont le lancement est prévu pour le 25 juin.

Ladite desserte s’inscrira dans la même lignée que celle de Zagora, soit une fréquence de 3 vols par semaine et un tarif fixe de 1.200 dirhams aller/retour. Par ailleurs, la RAM a procédé au renforcement de son offre sur Ouarzazate. «Nous portons actuellement le nombre des fréquences sur cette ville depuis Casablanca à 7 vols par semaine. Nous offrons également à nos passagers la possibilité de se déplacer par voie aérienne entre Ouarzazate et Zagora, et ce, pour le prix de 600 dirhams», déclare M. Benhima.

Cette dynamique aérienne qui se fait de plus en plus sentir au niveau interne s’accompagne d’une vision intégrée de l’Office national des aéroports.

Zouhair Mohamed El Oufir, directeur de l’ONDA, a exprimé sa volonté de développer l’infrastructure aéroportuaire de la région, en particulier l’aéroport de Zagora qui, dans l’avenir, accueillera près de 250.000 voyageurs par an.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *