avril 23, 2018

 

La RAM s’associe à Boeing et General Electric et aménage un Boeing 747

La RAM s’associe à Boeing et General  Electric et aménage un Boeing 747

Pour son premier programme Open Innovation

Les développeurs, les designers, les incubateurs et les accélérateurs ont été mobilisés pour proposer leurs meilleurs projets tout au long des deux journées réservées au hackathon.

C’est dans un grand hangar appartenant à la Royal Air Maroc à Nouaceur qu’a eu lieu le lancement, vendredi 13 avril 2018, du premier programme d’Open Innovation, #RAM747. Cet événement a été organisé en partenariat avec Boeing et General Electric. Pour ce faire, la compagnie aérienne marocaine n’a pas lésiné sur les moyens. En effet, un Boeing 747 a entièrement été aménagé pour l’occasion. Dans ce cadre, les start-up, les développeurs, les designers, les incubateurs et les accélérateurs ont été mobilisés pour proposer leurs meilleurs projets tout au long des deux journées réservées au hackathon.

Plus de 120 participants ont donc pris part à cette première qui a pour objectif d’accélérer «le mouvement d’innovation global au sein de la compagnie, pour le pérenniser dans le temps», indique le top management de Royal Air Maroc. Selon la compagnie aérienne, ce programme d’innovation a également pour finalité d’appuyer la stratégie du groupe centrée sur le client. Dans cette perspective, «l’organisation de ce premier hackathon sous le thème expérience client s’inscrit pleinement dans l’ambition d’offrir à tous les clients de la compagnie une expérience plus fluide et un parcours plus simple pour plus de satisfaction et de fidélité», précise la même source. Notons que cette initiative a été développée en collaboration avec La Factory, l’espace d’innovation de Screen Dy (start-up marocaine sise au Technoparc Casablanca et acteur dans l’écosystème de l’innovation).

Un Boeing 747 en «laboratoire de création»

La RAM a totalement réaménagé un Boeing 747 en guise d’espace de création pour les porteurs de projets qui ont participé à ce hackathon. Poufs remplaçant les chaises, design épuré aux couleurs de la compagnie et zones de détente sur les deux étages du Boeing, l’avion comporte divers espaces pour permettre aux participants de se mettre en totale immersion. Quant au cockpit de ce Jumbo Jet, il a été réservé au jury, le commando de bord de cette opération, afin de délibérer sur les différents projets présentés. Cette première mondiale a également réuni des représentants de l’écosystème de la compagnie dont l’Office national des aéroports, des représentants de l’écosystème entrepreneurial marocain, sénégalais, ivoirien, nigérien, ou encore ghanéens. Ces derniers ont été sélectionnés suite à une tournée qui a été effectuée avec les incubateurs locaux tels que Mest Africa, Incub’Ivoir et CTIC.

Objectif : accélérer un mouvement d’innovation permanent

Questions à Othmane Bekkari, directeur pôle client à la Royal Air Maroc

ALM : En quoi consiste le projet Open Innovation de la Royal Air Maroc ?

Othmane Bekkari  : Nous avons entièrement aménagé un Boeing 747 spécialement pour ce hackathon. Celui-ci est le projet principal de cette Open Innovation mais ce n’est pas la seule phase. Il va permettre à 140 entrepreneurs, porteurs d’idées, développeurs, collaborateurs internes de mettre en commun leurs idées, parrainer leur équipe et de pouvoir travailler sur des projets qu’ils présenteront tout au long des jours dédiés à ce hackathon. Les différents participants vont donc passer 48 heures non-stop à travailler sur leurs projets. Plus concrètement, ils vont nous proposer des projets opérationnels avec des prototypes. Ces projets-là vont être sélectionnés, évalués et il va y avoir cinq à six qui vont être retenus. Par la suite, ils vont suivre un cycle de deux à trois mois afin de donner lieu à un produit final qui sera déployé au niveau de nos lignes pour aller toucher le client final et améliorer la qualité de service.

Vous avez choisi de collaborer avec La Factory, pourquoi ce choix ?

C’est un expert marocain du domaine. Il a déjà à son actif plusieurs hackathons effectués en partenariat avec d’autres entreprises publiques. La Factory nous a également convaincus qu’il était le bon partenaire pour la réalisation de ce projet.

Quelles sont vos attentes par rapport aux projets qui seront retenus ? 

Pour nous il s’agit de proposer des projets concrets et non des concepts ou seulement des idées. Nous souhaitons obtenir des projets implémentés qui vont aboutir à des solutions et des services qui vont être livrés aux clients pour pouvoir améliorer leur qualité de voyage. Notre volonté c’est d’organiser régulièrement ce genre d’évènements. L’idée principale à travers cette initiative c’est d’accélérer un mouvement d’innovation permanent. Le programme de cet évènement est conçu sur quatre mois. Il y a trois semaines qui sont déjà passées pour définir les grandes thématiques. Le cœur de ce projet lancé par la RAM ce sont ces deux jours du hackathon. Ensuite, il y a encore trois mois d’incubation où on va pouvoir incuber les start-up gagnantes et leur permettre de développer leur produit jusqu’à ce qu’il devienne un produit final que Royal Air Maroc va acquérir pour mettre à la disposition de ses clients. L’innovation est un volet essentiel pour Royal Air Maroc. Le client a des exigences auxquelles on doit répondre et pour y parvenir il va falloir innover.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *