La Redal s’ouvre au public

La Redal s’ouvre au public

Redal, le délégataire de la gestion d’eau, d’électricité et d’assainissement de Rabat invite ses abonnés à découvrir les grands chantiers d’assainissement et de dépollution de la wilaya. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de l’environnement. Ainsi, galeries, stations de pompage et stations d’épuration pourront être visitées. Pour chacun des sites retenus sur la wilaya, les professionnels de Redal feront une visite guidée des grands ouvrages en cours de réalisation, en détailleront le fonctionnement, tout en expliquant l’impact direct sur la protection de l’environnement de la wilaya.πLes sites retenus sont, pour Rabat, le collecteur des ministères (avenue Chellah à 200 m de l’hôtel Sofitel Diwan, entre la Résidence Lyautey et le ministère des Affaires étrangères) et la station de pompage “Al Mansour” (sur la route côtière de Rabat en face du marché de gros). A  Salé, la visite portera sur la station de pompage “Saïd Hajji” (Quartier Chmâou, lotissement Saïd Hajji), la station de pompage “Sidi Benacher“ (sur la route côtière de Salé à côté du Saint Sidi Benacher) ainsi que l’intercepteur côtier de la “Plage” (sur la route côtière à côté du Saint Sidi Benacher). A Temara, les visiteurs pourront se rendre au collecteur pluvial de Témara (Sur la route côtière entre Rabat et Témara à côte de la place Mohamed Al Kacimi) alors qu’à Skhirat, la visite portera sur la station d’épuration des eaux usées de la ville (à 4 Km au sud du centre ville de Skhirat sur la RP1 route de Casablanca).
Parmi les projets que le délégataire met en avant, le système de dépollution du littoral atlantique et du Bouregreg «Un projet-phare pour l’environnement de la wilaya», précise le communiqué Redal.
 Le montant global d’investissement de Redal sur la durée de son contrat de gestion déléguée s’élève à 13,754 milliards de Dirhams, dont 5,773 milliards de Dirhams en assainissement.
Depuis que l’autorité délégante a concédé en 1999, les services de distribution à Redal, le montant des investissements réalisés sur la période quinquennale de 1999-2003 s’élève à 2,2 milliards de Dirhams, dont 946 millions en assainissement et le montant des investissements projeté pour la période 2004-2008 est de 3,6 Milliards de Dirhams dont 2,12 Milliards de Dirhams en assainissement. «Le système de dépollution du littoral atlantique et du Bouregreg est un axe majeur de ce programme d’assainissement», est-il mentionné.
D’un montant de 1,5 milliard de Dirhams il permettra d’intercepter 38 rejets actuels des eaux usées représentant 200 000 m3 par jour de pollution dans l’Océan et l’Oued Bouregreg, et comprend 23 km d’intercepteur, 8 stations de pompage, 2 stations de traitement et 2 émissaires sous-marins. Ces travaux seront achevés à Rabat en 2007 et à Salé 2009.
«Ces ouvrages ont été entrepris dans de bonnes conditions de qualité et de sécurité, les travaux souterrains réalisés pour la plupart en galerie permettent de limiter au maximum les gênes pour la circulation et pour les riverains, et un effort important d’intégration paysagère des stations permet de préserver la qualité des sites du patrimoine de la wilaya», tient à préciser le communiqué Redal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *