La région du nord se lance dans la formation en transport et logistique

La région du nord se lance dans la formation en transport et logistique

Le secteur de la formation supérieure s’étend davantage dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, aux nouveaux métiers porteurs.

A cet effet, cette région sera dotée d’un nouveau «cycle de formation supérieure en transport et logistique». Et ce dans le cadre d’une convention de partenariat signée récemment entre la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CCIS-TTA) et l’Université Abdelmalek Essaâdi à Tétouan.

Cette nouvelle convention vient, selon les initiateurs de ce projet, accompagner la grande dynamique que connaît la région et qui est due en grande partie au méga-complexe portuaire intégré Tanger-Med. Prévu d’être opérationnel au cours de la prochaine saison 2016-2017, ce premier projet de formation supérieure en transport et logistique dans cette région sera dédié aux étudiants de l’école supérieure relevant de la Chambre et sise sur la route nationale liant Tétouan à Fnideq.

Selon les responsables de la CCIS-TTA, celle-ci a réussi à développer son réseau de partenaires à travers la conclusion d’une série de conventions de partenariat lui permettant de contribuer à l’équipement des communes urbaines en infrastructures économiques et l’amélioration de l’environnement des affaires et d’investissement dans la région. Il en résulte que «la CCIS-TTA est devenue un acteur essentiel dans le champ de développement économique dans la région par sa présence dans l’animation économique régionale. Et ce à travers sa participation au Salon régional du bâtiment, celui de la sous-traitance automobile ainsi que les autres activités liées à l’accueil et l’organisation des rencontres avec des investisseurs étrangers», a indiqué Omar Moro, président de la CCIS-TTA.

La Chambre a procédé, dans ce même contexte, à la signature d’une autre convention de partenariat la liant à l’Agence nationale de la promotion de l’emploi (ANAPEC) visant à encourager les étudiants et lauréats des universités de la région à la création de leurs propres entreprises. Cette convention, dont l’étude et l’approbation ont eu lieu lors de la dernière session ordinaire de l’assemblée générale de la CCIS-TTA, permet à l’agence de participer aux côtés de l’Université Abdelmalek Essaâdi dans la gestion d’un incubateur pour les jeunes porteurs des projets à Tétouan. Et au niveau international, la Chambre avait déjà conclu avec celle d’Egypte (lors de la dernière visite d’Ali Choukri, président de cette institution égyptienne, à Tanger) une autre convention de coopération, qui a fait l’objet d’examen et d’approbation au cours de cette même session.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *