La région du Souss-Massa se dote d’un Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique

La région du Souss-Massa se dote d’un Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique

Elle veut devenir pionnière au niveau national

La région du Souss-Massa veut devenir pionnière au niveau national en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Elle vient de se doter d’un Plan territorial de lutte contre le réchauffement climatique (PTRC). Suite à la réalisation de ce plan, le Conseil régional du Souss-Massa a organisé, mercredi dernier à la salle de réunion de la wilaya de la région, une journée dédiée à la présentation de ses résultats et le lancement officiel du plan d’action de sa mise en œuvre concernant les deux volets, adaptation et atténuation, et ce en présence de Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable.

Fruit d’une collaboration entre le secrétariat d’Etat chargé du développement durable à travers sa direction régionale du Souss-Massa et le Conseil régional, et avec l’appui de l’équipe de la coopération allemande, notamment le Projec-Giz, ce PTRC constitue le premier plan de son genre au Royaume. Il s’inscrit en fait dans le contexte international de la convention cadre des Nations Unies et des recommandations de la COP21, mais également dans la Charte nationale de protection de l’environnement, de la Stratégie nationale de développement durable.

Par la réalisation de ce dernier, la région du Souss-Massa démontre un dynamisme et un vrai engagement des différents acteurs locaux, et qui ont fédéré leurs efforts autour de la problématique climatique pour en faire une opportunité de développement de projet d’atténuation des gaz à effet de serre.

En effet, le PTRC est un portefeuille de projets d’adaptation et d’atténuation, à mettre en œuvre de manière prioritaire impliquant l’ensemble de préfectures et provinces de la région, ainsi que les secteurs d’activités revêtant une importance capitale pour la région et son économie. Un cadrage financier est proposé et se chiffre à environ 1,22 milliard DH. Ce montant représente 36 projets prioritaires dits «accompagnement du Souss-Massa» et 9 projets structurants d’ouvrages de protection contre les inondations considérés urgents par les parties prenantes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *