novembre 21, 2018

 

La région du Souss-Massa vante ses offres d’investissement dans l’aquaculture

La région du Souss-Massa vante ses offres d’investissement dans l’aquaculture

Elle possède des atouts considérables pour le décollage du secteur

La région se positionne comme une plate-forme compétitive d’accueil aux investisseurs. Elle dispose d’une infrastructure assurant des liens d’interconnexion diversifiés et permettant d’accompagner l’essor économique et la compétitivité de cette destination.

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a organisé, lundi à Agadir, une journée portes ouvertes sur l’aquaculture dans la région du Souss-Massa, et qui a constitué une occasion pour porter un éclairage sur les potentialités de la région et sur les opportunités d’investissement dans la filière aquacole.

Organisée en partenariat avec le Conseil régional Souss-Massa suite au lancement des appels à manifestation d’intérêt pour le développement de l’aquaculture dans la région, cette journée est un rendez-vous dédié aux investisseurs et aux jeunes entrepreneurs de la région souhaitant intégrer ce secteur d’activité qui offre un potentiel important en termes de superficie dédiée à l’aquaculture de 4.110 ha et une production cible de 80.790 tonnes.

Dans son intervention, Mbarka Bouaida, secrétaire d’État auprès du ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, chargée de la pêche maritime, a mis l’accent sur les nouveautés de la loi de Finances 2018 qui contiennent des mesures incitatives pour investir dans ce secteur avec notamment l’exonération de la TVA sur les intrants destinés à l’aquaculture.

La journée a constitué un moment idoine pour découvrir l’activité aquacole sous un angle novateur, et s’informer directement auprès des représentants de l’ANDA et de ses partenaires mobilisés pour apporter l’ensemble des informations pertinentes sur le secteur aquacole en mettant à contribution leur expertise et savoir-faire.

Le programme de cette journée comprend des points d’information destinés aux investisseurs et jeunes entrepreneurs traduisant l’ensemble du processus de montage d’un projet aquacole, et pour s’enquérir des informations administratives, juridiques et des données techniques et économiques selon les filières qui requièrent leur intérêt.

D’après les intervenants lors de cette journée, la région du Souss-Massa se positionne comme une plate-forme compétitive d’accueil aux investisseurs. Elle dispose d’une infrastructure assurant des liens d’interconnexion diversifiés et permettant d’accompagner l’essor économique et la compétitivité de cette destination.

Elle dispose d’un potentiel conséquent pour le développement aquacole : des sites appropriés, des températures permettant des croissances élevées et des eaux de bonne qualité. De plus, la région possède un réseau de métiers de pêche ancré et des compétences confirmées qui permettent d’agir aux différents niveaux des filières aquacoles.

En effet, et en plus du grand port de pêche et de commerce d’Agadir, la région du Souss-Massa est dotée de plusieurs villages de pêcheurs et de points de débarquement aménagés. Toutes ces structures constituent des atouts considérables pour le décollage du secteur aquacole marocain. Quant à l’industrie de valorisation des produits halieutiques, elle est considérée comme un véritable levier de compétitivité, et c’est la raison pour laquelle une plate-forme industrielle moderne qui répond aux standards internationaux appelée «Pôle de compétitivité Agadir Haliopôle» a été créée pour identifier, accompagner et faire instruire les projets de R&D dans le domaine de la pêche et de la transformation des produits de la mer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *