La Région du Souss-Massa veut améliorer l’offre touristique d’Ida Outanane

La Région du Souss-Massa veut améliorer l’offre touristique d’Ida Outanane

Bien que près de 45% de sa population vive en milieu rural, la région du Souss-Massa veut faire du tourisme rural un vecteur de son développement et le rendre accessible à la clientèle touristique nationale et internationale.

Le Conseil régional du Souss-Massa veut améliorer l’offre touristique dans le pays d’accueil touristique Ida Outanane (Pati) à travers la mise en œuvre du projet de la signalétique touristique et de l’aménagement des accès aux sites touristiques. Le conseil souhaite à travers ce projet qui s’inscrit dans le cadre de son Programme de développement régional (PDR) renforcer les axes prioritaires structurants qui visent la réhabilitation des circuits touristiques et mise en marché des routes touristiques existantes : route du miel, axe littoral (Aourir/Tamri/Imssouane), la route des crêtes (Tamri à Imouzzer), la route écotouristique de Mesguina, et l’accès au rucher d’Inzerki.

La mise en place de la signalétique touristique permettra d’organiser l’offre touristique du Pati et de rendre plus accessible aux visiteurs l’information sur les produits touristiques-services en harmonisant les panneaux routiers et touristiques. Elle permettra aux circuits touristiques de s’appuyer sur un thème suffisamment fort et riche afin de constituer un atout touristique majeur et un facteur d’attractivité des circuits de visite.

Ce projet vient aussi pour accompagner les communes et professionnels du tourisme dans la définition d’outils de signalétiques communs, définis collectivement et répondant à la fois à leurs préoccupations respectives, en adéquation avec les attentes des visiteurs sur le territoire.

Bien qu’elle possède des potentialités variées et diversifiées et que près de 45% de sa population vit en milieu rural, la région du Souss-Massa veut faire du tourisme rural un vecteur de son développement et le rendre accessible à la clientèle touristique nationale et internationale.

Le territoire pilote retenu dans ce projet est celui des Ida Outanane dans l’arrière-pays de la destination balnéaire d’Agadir. Ce projet pilote est réalisé dans la perspective de généraliser cette expérience à l’ensemble du territoire régional. Le Pat des Ida Outanane est l’une des déclinaisons de la stratégie nationale de développement du tourisme rural. L’intervention de l’État commence au début des années 2000 par l’implication de plusieurs administrations et services internes et externes de l’État et des collectivités locales. La signature pour la mise en place du pays d’accueil touristique d’Ida Outanane en 2005 a ouvert la voie à la réalisation de plusieurs actions qui ont été lancées en parallèle dans le territoire avec la création de l’Association du pays d’accueil touristique (Apat). En 2008, l’espace touristique des Ida Outanane commençait à prendre forme. Plusieurs nouveaux gîtes ont été édifiés dans le Pati et des sentiers pédestres ont été aménagés. L’un des freins majeurs à la pratique du tourisme en milieu rural dans ce territoire est actuellement l’absence quasi totale de signalétique touristique, ainsi que l’état de dégradation de certains accès aux sites touristiques. Pour encourager le tourisme individuel national ou international, il est donc indispensable d’aménager les accès de ces espaces de visite et de réaliser les travaux de réhabilitation et de réaménagement nécessaires pour les entrées : aires de repos, parkings, … et de mettre en place une excellente signalétique directionnelle pour que les visiteurs puissent accéder aux sites et lieux intéressants sans trop de difficultés.

Ce projet trouve son origine dans le cadre des orientations du programme de développement intégré du tourisme rural et de nature signées en 2014 dont l’une des quatre composantes consiste à conforter les circuits existants et d’en concevoir de nouveaux en vue de les valoriser à travers des aménagements légers, du balisage et de la signalétique touristique et aussi dans le cadre du plan d’action de communication et de promotion touristique du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir SM, du Réseau de développement du tourisme rural (RDTR) et de l’Apat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *