La RMA lance un nouveau produit

La RMA lance un nouveau produit

La promulgation de la loi 06-99 sur la liberté de prix et la concurrence se répercute doucement dans le secteur des assurances.La plupart des opérateurs ont révisé le barème de leurs tarifs à la baisse. Rare sont ceux qui ont dépassé ce cap, la révision des garanties dommages restant encore partielle. La RMA s’y est lancée avec une version corrigée de son contrat Hifad multirisque automobile, lancé l’année dernière. Dans la nouvelle version, la prestation d’assistance est plus complète avec un mode d’assurance mieux adapté. Avant l’assistance n’intervenait que pour quelques cas précis (par exemple l’incendie). Aujourd’hui, elle intègre la panne, la réparation sur place. Par rapport à l’ancien système, le nouveau contrat Hifad présente une révision tarifaire au profit du client et une extension des garanties. Les solutions apportées concernent le continu des garanties, à savoir apporter des réponses concrètes aux difficultés exprimées par les assurés. Ainsi, les prestations englobent un service 24/24 et 7 jours/7, une assistance aux passagers et au conducteur et une assistance au véhicule. Il s’agit donc une version enrichie du Contrat Hifad avec l’octroi, gratuitement, de l’assistance en cas d’accident, à partir de la formule initiale (garantie minimum à souscrire : responsabilité civile). Pour les formules Majeures et Suprêmes, l’assistance intervient en cas de panne également, et donne droit à la réparation sur place gratuitement, en cas de batterie à plat, de pneu crevé, de panne d’essence…L’assuré a droit à une voiture de remplacement en cas d’immobilisation pour réparation du véhicule pour une durée supérieure à 48 heures. Une indemnité pouvant aller jusqu’à 5% du montant du sinistre peut lui être versé au et ce quel que soit le nombre de jours d’immobilisation pour réparation, suite à un dommage assuré. Concernant les modes d’assurance, le client peut opter pour s’assurer en valeur à neuf ou en valeur vénale (valeur de remplacement vétusté déduite). Le choix est valable pour les garanties Tierce Accidents, Dommages Collisions, Incendie et Vol du véhicule. De plus, dans la nouvelle version du Contrat Hifad, lorsque l’une de ces catégories d’assurance dommages au véhicule est consentie en valeur à neuf, en cas de perte totale du véhicule lors de sa première année de mise en circulation, la valeur servant de base à l’indemnisation sera la valeur à neuf déclarée par l’assuré. Avec cette nouvelle version du Contrat Hifad, la RMA boucle une année 2003 marquée notamment par la certification (label Iso 9001), de tous les produits dédiés aux particuliers et la mise en place du programme de consultation portefeuille intermédiaire (CPI), destiné à faciliter les procédures. Par cet artifice technologique, les intermédiaires n’auront plus à remonter jusqu’à la direction centrale pour consulter le portefeuille du client. La consultation peut se faire immédiatement, ce qui, non seulement, valorise le travail de l’assureur-conseil, mais en plus représente un gain de temps énorme pour le client et la Royale Marocaine d’assurance engagée dans des délais d’objectifs précis. Des innovations qui placent, la RMA «seule compagnie d’assurance marocaine qui donne des conditions générales de garantie-dommages» selon son département communication, en pôle position pour les défis à venir. L’avenir immédiat passe désormais par le rapprochement stratégique avec la Wataniya. Ce sera vers le mois de janvier 2005.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *