La RMA s’introduit chez la CTM

La Royale Marocaine d’Assurances (RMA) compte s’introduire sur le marché du transport. C’est du moins ce qu’on peut conclure de sa dernière opération menée la semaine écoulée sur la Bourse de Casablanca. En effet, la RMA a acheté un paquet d’actions (11.400 actions) de la CTM (Compagnie de Transport Marocain) au prix de 275 DH / action sur le marché de blocs. A travers cette transaction, la Compagnie affiche des ambitions claires et nettes.
La Royale a opté pour l’achat de ces actions malgré les difficultés que connaît le secteur des transports au Maroc. Très concurrencée, la CTM occupe une position de leader sur les segments du transport interurbain et celui de la messagerie. Pour faire face à cette concurrence, la CTM a concocté un nouveau plan de restructuration qui confirme la volonté de l’entreprise de se moderniser davantage et d’être plus proche de sa clientèle. Le transporteur a engagé un programme important d’investissement à travers lequel il devrait, sur les trois prochaines années, renouveler son parc autocars, construire de nouvelles gares routières et aussi d’informatiser ses procédés de traitement au niveau de la billetterie et de la messagerie. Notons que le transport national souffre de la régression du chiffre d’affaires généré par la location d’agréments d’une part et par la mauvaise conjoncture économique d’autre part. Le créneau transport national a enregistré une quasi-stagnation 0,8 % au cours de l’exercice 2000. Réagissant à cette situation, la CTM a procédé au développement des lignes rentables et à la suppression de celles non rentables.
Les Marocains résidents à l’étranger constituent la principale clientèle de ce segment où la société a réalisé la meilleure croissance en termes de chiffre d’affaires soit +15% . Mais cette croissance ne change en rien les prévisions des analystes de Wafa Bourse qui selon eux les perspectives de croissance bénéficiaires de la CTM pour 2002 reste modérées. Il prévoit un chiffre d’affaires de 319 millions de DH et un résultat net de l’ordre de 17,4 millions de DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *