La RMA Watanya tient une journée de sensibilisation à Tanger

La RMA Watanya tient une journée de sensibilisation à Tanger

Les accidents du travail sont à l’origine de 2.000 décès par an dans le BTP. C’est ce qu’affirme Dr Rachid Zeghari, responsable département prévention et chiffrage spécial à RMA Watanya, lors d’une journée de sensibilisation régionale organisée, jeudi 31 mai, à Tanger, sous le thème «Gestion des risques d’accidents du travail pour le BTP». Destinée aux responsables et chefs des entreprises, cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’«une grande campagne de sensibilisation régionale lancée au début du mois de mars 2012 à Casablanca et qui se poursuit jusqu’à fin 2012 dans les autres régions du Maroc. Son objectif est de diminuer la fréquence et la gravité des accidents du travail dans le BTP», explique-t-il.  Par ailleurs, le secteur du BTP emploie 10% de la population active marocaine. Il est le deuxième secteur le plus exposé aux risques d’accidents du travail après l’industrie. Et parmi les principales causes des accidents du travail dans le BTP, on cite les chutes en hauteur et les glissades, le manque de coordination, les mauvaises conditions climatiques, la qualité et maintenance des matériaux, outillage et engins ainsi que le manque de formation et de qualification des ouvriers. A cet effet, les sociétés opérant dans ce secteur sont appelées à renforcer leurs efforts en matière de prévention, de protection et de formation pour éviter de lourdes pertes tant aux niveaux humain que matériel. Selon Dr Zeghari, les différents accidents dans les chantiers de construction entraînent un grand nombre de jours d’arrêt de travail, qui représente trois à quatre fois le coût direct. «Des actions doivent être menées pour prévenir des accidents du travail», souligne-t-il. En plus des séances de sensibilisation aux risques sur les chantiers de constructions, des visites sont menées par des spécialistes et des responsables de la compagnie d’assurance RMA Watanya aux sociétés opérant dans le BTP, entre autres. «Près de 59% des sociétés visitées ont vu la fréquence des accidents du travail diminuer», tient à préciser Dr Zeghari, faisant remarquer que les recommandations faites lors de ces visites ont aidé les sociétés bénéficiant de cette campagne de sensibilisation «à réduire de 39% les coûts des accidents du travail».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *