La Samir : Le chiffre d’affaires a crû de 8,1% en 2007

La Samir : Le chiffre d’affaires a crû de 8,1% en 2007

Jeudi 5 juin, à la bourse de Casablanca, Jamal Ba Amer, directeur général de la Samir, a dévoilé les résultats annuels pour l’année 2007. Pour lui, ces résultats ont été conformes aux prévisions. L’exercice 2007 a connu une hausse du chiffre d’affaires de la Samir de 8,1%, avec 31,364 milliards de dirhams, même si le résultat net a enregistré une baisse de 3,1%, avec 421 millions de dirhams. Dans un contexte international sous tension, la Samir, principal fournisseur du pays en produits pétroliers, a enregistré une augmentation de ses ventes pétrolières. Cette augmentation est due en fait à l’évolution de la demande nationale des produits pétroliers, et à la dynamique économique des secteurs des transports et de l’agriculture.  En effet, pour le pétrole brut raffiné, la Samir  a réalisé en 2007 une hausse de 1,9 %. La production de produits finis, quant à elle, a connu une augmentation de 2%. Quant aux importations de produits finis, elles ont enregistré une hausse de 44%. Par ailleurs, les ventes sur le marché local ont été de  5500  mille tonnes, avec une évolution de 4%. Quant aux ventes destinées à l’export, elles ont été de 1250 mille tonnes, ce qui équivaut à une hausse de 8,7% par rapport à 2006. En gros, les ventes de la Samir ont augmenté de 4,8% par rapport à 2006. À ce sujet, il faut noter que les surplus de la production de raffinage sont exportés essentiellement vers le marché européen. Mais, la grande part des produits pétroliers est destinée pour le marché national en fournissant 80 % de la demande nationale (hors GPL). De même, la Samir se penche actuellement sur une politique de modernisation de ses infrastructures. Ces opérations visent essentiellement l’amélioration de la qualité des produits. À cet effet, la Samir a lancé un programme d’investissement important de 6,1 milliards de dirhams depuis le démarrage de ces projets de modernisation, dont 3,3 milliards de dirhams relatifs à l’exercice 2007. Pour ce qui est des perspectives, la Samir prévoit une croissance prévisionnelle de la demande nationale de 3,6% entre 2009 et 2014. Pour 2008-2012, la Samir compte réaliser, plusieurs projets qui vont permettre à la société d’améliorer sa capacité productive.  Il s’agit du projet de remplacement des anciennes unités de distillation de brut par une nouvelle unité d’une capacité annuelle de 4 millions de tonnes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *