La sécurité des aéroports débattue à Casablanca

Intervenant à l’ouverture de cette manifestation, organisée conjointement  par l’Office nationale des aéroports (ONDA) et le Fonds du Conseil  international des aéroports (ACI), M. Mohamed Mergaoui, secrétaire général du  département du Transport au ministère de l’Equipement et du Transport, a appelé  les participants à mettre en commun leurs compétences spécifiques pour garantir  une meilleure sûreté de l’aviation. Il a souligné que le gouvernement accorde une importance capitale au  transport aérien et suit avec un intérêt particulier les différents  développements dans ce secteur qui joue un rôle moteur de croissance de  l’économie nationale. M. Mergaoui a, dans ce sens, précisé que cet intérêt porte non seulement sur  les dispositions juridiques internationales et l’évolution des normes  techniques mais aussi sur la réflexion menée par la communauté aéronautique  internationale pour apporter une nouvelle vision en matière d’organisation, de  planification et de gestion des crises de sûreté de l’aviation.
Il a fait savoir que le thème de cette rencontre constitue la clé de toute  stratégie de lutte contre les actes d’intervention illicites particulièrement  au sein des aéroports, faisant remarquer que les coûts de ces actes en termes  de vies humaines, de perturbation des services aériens et d’impact économique  défavorable sont incalculables et portent préjudice à un développement  harmonieux et durable du transport aérien à travers le monde. De son côté, M. Abdelhanine Benallou, directeur général de l’ONDA, a rappelé  que l’Office a mis en place, depuis deux ans, un programme continu de mise à  niveau de l’ensemble des activités aéroportuaires, notamment sur le plan de la  sûreté, qualifiant d »’excellente » la situation de la sûreté des aéroports et  la gestion de crise au Maroc. M. Paul Genton, administrateur délégué de l’ACI, a pour sa part indiqué que cette manifestation, tenue pour la 8ème fois au Maroc, se veut un espace  d’échanges et de discussions autour de la sûreté aéroportuaire et une occasion  pour faire bénéficier plus de 46 cadres aéroportuaires d’une formation axée sur  un exercice virtuel de crise. Cette rencontre, a t-il ajouté, consacre le rôle prépondérant joué par  l’ONDA dans la consolidation d’un partenariat actif en matière de sûreté dans  les aéroports et s’inscrit dans le droit fil du renforcement des liens nord-sud  et sud-sud en la matière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *