La SFI dans le tour de table de la BCP

La SFI dans le tour de table de la BCP

C’est officiel. La Banque centrale populaire et la société financière internationale (SFI) ont authentifié leur partenariat lors d’une cérémonie protocolaire, tenue jeudi 27 septembre 2012. Il s’agit d’un investissement de l’ordre de 204 millions de dollars, favorisant à la SFI et deux fonds gérés par la SFI Asset Management Compagnie une participation de l’ordre de 5 % dans la Banque centrale populaire. «Cette prise de participation est la plus importante de la SFI dans une banque marocaine. Ce choix est soutenu par la stabilité financière dont jouit l’économie marocaine que cela soit sur le plan arabe ou maghrébin», a souligné Mouayad Makhlouf, directeur de la division Moyen-orient et Afrique du Nord à la SFI. Et de signaler que La présence de la SFI dans le tour de table de la Banque centrale populaire répond parfaitement à la politique engagée par l’institution bancaire nationale. La BCP entame, actuellement, des changements profonds en interne ciblant éventuellement sa gouvernance et son activité bancaires. L’une des modalités accompagnant ses mutations est l’ouverture sur des institutionnels étrangers. Interrogée par ALM sur l’apport de cette démarche, Mohamed Benchaâboun, président- directeur général de BCP, a indiqué que ce genre de partenariat est un challenge, la clé vers davantage de performances. Et d’ajouter que «les atouts du partenariat BCP/SFI sont axés sur la convergence d’approche tant bien au niveau des missions et des valeurs que chacun de nous s’assigne». M. Benchaaboun a, par ailleurs, précisé que «ce partenariat permettrait à la BCP de disposer de capitaux sur le long terme, servant ainsi au développement de l’activité de la banque au Maroc et dans les pays africains». Au titre de cet accord, la SFI s’engage à investir 53,8 millions de dollars. Pour sa part les deux fonds de la SFI Management compagny ( Capitalization fund et Fonds Africa Capitalization Fund) versent respectivement 127,5 et 22,7 millions de dollars. Le but étant de promouvoir le secteur privé afin d’améliorer sa contribution à l’essor socioéconomique. «L’expansion régionale de la BCP aura pour effet de favoriser l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises, qui sont l’épine dorsale de toute économie», a indiqué Mouayed Makhlouf. Pour sa part, le président-directeur général de la BCP assure que des lignes de financement seront mises en place par la SFI en faveur des crédits à octroyer à la PME marocaine. Notons que la BCP réserve actuellement une dernière opération de 5% à un autre institutionnel étranger.
De même, l’institution bancaire a finalisé la semaine dernière le closing de son projet de croissance en Afrique, faisant profiter ainsi aux pays du continent noir de son savoir-faire et de la pertinence de son business model.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *