La SNI cède un bloc de 21,5% du capital de la Centrale Laitière

La SNI cède un bloc de 21,5% du capital de la Centrale Laitière

Un mois après le départ de son PDG Hassan Bouhemou et la nomination à sa place de Hassan Ouriagli, la Société Nationale d’Investissement (SNI) vient de faire sa première sortie publique.

Elle annonce la cession d'un bloc de 21,75% du capital de Centrale Laitière au groupe français Danone au prix unitaire de 1 500 DH par action. Cette cession fait suite à la cession par SNI du contrôle de Centrale Laitière au groupe Danone intervenue en février 2013.

"SNI conserve à l’issue de cette opération 5% du capital de Centrale Laitière, avec l’intention de céder cette participation ultérieurement sur la Bourse de Casablanca en vue d’augmenter le flottant de la société", indique un communiqué du groupe.

Par ailleurs, la holding annonce avoir déposé auprès du CDVM une demande de visa concernant la cession de sa participation résiduelle dans Cosumar, soit 9,1% du capital, à travers une OPV ouverte au personnel de la SNI, au grand public et aux investisseurs institutionnels.

A l’issue de cette opération, le flottant en Bourse de Cosumar atteindra 35%, ce qui aura pour conséquence de dynamiser la liquidité du titre. L’opération permettra également à Cosumar de faire participer ses salariés aux fruits de sa croissance.          

SNI poursuit ainsi son désengagement des filiales matures, conformément à sa stratégie de réorganisation entamée en 2010.

Les fonds dégagés par ces deux opérations seront réinvestis dans des projets innovants et structurants aussi bien au Maroc qu’en Afrique sub-saharienne en cohérence avec la nouvelle stratégie de transformation en fonds d’investissement à long terme souhaitée par les actionnaires de la SNI. Une partie de ces fonds sera, par ailleurs, consacrée à la réduction de la dette.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *