La «TAP» revient au Maroc

La «TAP» revient au Maroc

C’est officiel : après une décennie d’absence, la compagnie aérienne portugaise « TAP » reprend ses vols vers le Maroc l’année prochaine. L’annonce a été faite par le président de la TAP Antonio Cardoso e Cunha, à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Equipement et du transport, M. Karim Ghellab, en visite officielle à Lisbonne. Pour l’heure, il n’y a pas encore d’accord final sur les plans de vol, notamment la fréquence des liaisons et les villes qui seront desservies au Maroc. La compagnie portugaise a proposé de faire une demande pour venir desservir le Maroc. Proposition qui sera «étudiée favorablement» a assuré le ministre Ghellab. Les responsables marocains ont également informé leurs interlocuteurs portugais qu’ils « accueilleront favorablement » les demandes des compagnies portugaises souhaitant mettre en oeuvre des lignes régulières ou charter entre les deux pays. Et c’est le ministre du transport lui-même qui, dans une déclaration à l’agence MAP, a expliqué qu’il n’y a « plus de limitation » dans le secteur du transport aérien au Maroc. Pour lui, l’ouverture de nouvelles lignes s’inscrit dans le cadre de la promotion de la destination Maroc à l’horizon 2010. et le Maroc compte beaucoup sur cette ouverture afin d’être desservi au mieux par voie aérienne, notamment depuis la péninsule ibérique. Le retour de la compagnie portugaise vient en effet palier un quasi-vide sur les liaisons entre le Maroc et le Portugal. Et pour cause. Air Portugal avait abandonné le marché marocain en 1991. et la RAM ne dessert plus le Portugal depuis janvier 2002. Seule la compagnie privée marocaine Regional Airlines assure une liaison aérienne entre Casablanca et Lisbonne depuis 1999. À raison de trois rotations quotidiennes, le vol de Regional Airlines effectué en « code share » avec la compagnie portugaise « Portugalia » est assurée par un avion de 18 places. Avec un taux de remplissage jugé «moyen». Autrement, aucune liaison par autocar ou par voie maritime pour passagers n’existe entre le Maroc et le Portugal. Pour son prochain vol à destination du Maroc, la TAP opterait, dans un premier temps, pour une collaboration avec « Regional Airlines » et « Portuglia », sur des avions de 50 places. Parallèlement à ce chantier, la TAP a également soumissionné aux côtés de l’espagnol Globalia et Regional Airlines à la 2-ème licence de « handling » (assistance au sol) qui doit être cédé prochainement par l’Office National des Aéroports (ONDA) dans les aéroports de Casablanca, Marrakech et Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *