La Task force de Boussaid rendra sa copie début 2009

La Task force de Boussaid rendra sa copie début 2009

«Il ne faut pas se focaliser sur la crise. Certes, la récession va influencer le secteur. L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) estime la croissance du secteur à environ 2% en 2008 contre 5 à 6 % durant ces cinq dernières années», a annoncé Mohamed Boussaid, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, lors d’une conférence de presse, lundi 17 novembre, à Casablanca, pour la présentation  de la deuxième tranche du plan Biladi (Voir ALM N° 1795).
«Nous sommes très confiant en notre capacité de résistance. D’ailleurs, nous avons mis en place une Task force pour réfléchir sur des mesures qui seront annoncées l’année prochaine. Ce groupe de travail aura pour mission principale la proposition  d’un plan d’anticipation (Cap 2009) urgent et réaliste qui sera mis en exécution au cours de l’année 2009», a ajouté M. Boussaid. «Nous avons également consacré une enveloppe budgétaire au titre de l’année 2009 pour mener ces actions en faveur de ce secteur. Je précise aussi que nous avons les moyens dans notre politique touristique pour mieux résister», a souligné le ministre du Tourisme et de l’Artisanat. Rappelons que cette Task force est composée du président de la Fédération nationale du tourisme, du président de l’Observatoire du tourisme, des présidents des quatre Fédérations des métiers du secteur touristique, la FNIH, la FNAVM, la FNTT, la FNR ainsi que des présidents des Centres régionaux du tourisme. Par ailleurs, M. Boussaid a noté que le développement du tourisme interne permettrait aussi de mieux résister aux effets négatifs de cette crise économique. Dans ce sens, il a présenté la deuxième tranche du plan Biladi avec quatre nouvelles stations.
À Marrakech, Kénitra, Nador et Benslimane, ces quatre stations de 20 à 60 hectares font l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt lancé, lundi 10 novembre.  Après cet appel à manifestation d’intérêt, la sélection des investisseurs se fera par voie d’appel d’offres. Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le lundi 15 décembre prochain. Le coût d’investissement par station doit se situer entre 300 et 450 millions de dirhams avec une durée maximale de trois années pour la livraison des stations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *