La Tunisie rectifie sa loi de Finances 2004

La Chambre des députés tunisienne a adopté, samedi, un projet de loi de finances rectificative pour l’année 2004, portant modification des estimations relatives au budget de l’Etat pour la même année en tenant compte de l importante augmentation enregistrée par les prix du pétrole sur le marché mondial.
Ces prix avaient dépassé, à certaines périodes et depuis le début de l’année, 50 dollars le baril, alors que la préparation du budget tunisien s’était faite sur la base de 27 dollars le baril.
Une source officielle a expliqué que des besoins nouveaux en financements se sont faits sentir, et ce en dépit à la fois de l’augmentation des prix de vente des hydro¡carbures décidée au cours de cette année et de la réduction par l Etat des taxes sur la valeur ajoutée appliquée aux produits pétroliers.
Les ressources du budget de l’Etat tunisien pour l’année 2004 ont ainsi été actualisées, selon la même source, à environ 12.833 millions de dinars contre des estimations de l’ordre de 12.730 millions de dinars, soit une augmentation de 103 millions de dinars. Quant aux dépenses, elles ont été arrêtées à environ 12.833 millions de dinars contre des esti¡mations de l’ordre de 12.730 millions de dinars, soit une augmentation de 103 millions de dinars.
Le ministre tunisien des Finances, Mohamed Rachid Kchiche, a précisé que cette actualisation est « destinée à limiter les retombées de l’augmentation des prix du pétrole sur l’équilibre du budget de l’Etat d’autant plus que l’augmentation des prix de vente des hydrocarbures sur le marché intérieur n’a couvert que 20% de l’augmentation enregistrée ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *