Laâyoune: 12 millions DH du Groupe Addoha pour le football au Sahara

Laâyoune: 12 millions DH du Groupe Addoha  pour le football au Sahara

Dans une première du genre, le Groupe Addoha consacre un montant de 12 millions de dirhams pour encourager le football dans les provinces du sud du Royaume.

En présence du ministre de la jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, Charki Draiss, ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, une convention de partenariat a été signée la semaine dernière à Laâyoune entre la Fédération royale marocaine de football (FRMF), le Groupe Addoha et la Ligue du Sahara de football.

Au titre de cette convention, le Groupe Addoha s’engage à mettre à la disposition de la Ligue un montant de 12 MDH durant la période 2014-2017, à raison de 3 MDH annuellement. Ce montant est destiné au financement de l’acquisition d’équipements sportifs au profit des clubs affiliés à la Ligue.

Paraphée par le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, le président de la Ligue du Sahara de football, Houcine Benaouiss, et le directeur général du Groupe Addoha, Anas Sefrioui, cette convention s’intègre dans le cadre des mesures prises par le nouveau bureau de la FRMF pour le développement du football national, et qui traduit ainsi l’engagement en faveur du développement du football, notamment dans les provinces du Sud.

Ce partenariat vient en application des directives royales exhortant le secteur privé à jouer pleinement et efficacement son rôle comme partenaire du nouveau plan intégré de développement du sport national, en travaillant de concert avec les pouvoirs publics et les instances du mouvement sportif et olympique national.

A noter que le Groupe Addoha a déjà exprimé au mois de février dernier son fort intérêt pour les provinces du Sud. Le promoteur immobilier a, en effet, décidé de s’implanter dans ces provinces et y développer plusieurs projets de logements sociaux.

A travers cette implantation, le groupe prend part aux efforts menés par l’Etat pour mettre en pratique les recommandations du Conseil économique, social et environnemental (CESE) visant le développement socio-économique et humain des provinces du Sud.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *