Laâyoune à l’heure du Forum international de la création et leadership féminin africain

Laâyoune à l’heure du Forum international de la création et leadership féminin africain

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, abrite du 7 au 9 décembre la 1ère édition du Forum international de la création et leadership féminin africain.  Les débats sont axés sur les moyens de forger le leadership de la femme africaine et de surmonter les multiples obstacles à celui-ci.

Organisée par le Conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra  sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette première édition se tient sous le thème «L’image de l’Afrique dans la création littéraire africaine féminine» et connaît la participation de leaders féminins venus des quatre coins de ce continent, dont des artistes, auteures, actrices associatives et politiciennes.

D’après un communiqué des  organisateurs, ce Forum international vise à rassembler les figures de proue féminines issues des pays africains dans moult domaines, à créer une plate-forme d’échange et de réseautage et de partage des compétences et du savoir-faire entre les femmes de création africaines et les femmes leaders africaines et leurs homologues aux niveaux national et régional et à médiatiser au niveau mondial la valeur ajoutée du capital humain féminin africain.

Cette première édition est  placée sous le signe de la figure féminine emblématique des lettres africaines, Aminata Sow Fall, et elle est consacrée à la création littéraire en rassemblant  de grandes figures féminines africaines issues du domaine de la création littéraire (roman, nouvelle, poésie).

«Ce forum annuel s’inscrit, au premier abord, dans une reconnaissance de la mission cardinale que déploie la femme africaine qui, année après année, est en passe de confirmer sa notoriété dans le vaste domaine de la création et de l’action citoyenne, et se veut  un rendez-vous incontournable pour les grandes synergies féminines africaines ouvrant toutes les possibilités d’échange et de renforcement des actions communes susceptibles de poser les jalons des grandes perspectives prometteuses auxquelles aspire tout Africain», souligne le communiqué.

Le forum s’inscrit également dans «cette remarquable lancée ouverte par le Royaume du Maroc dans le domaine du renforcement des capacités féminines, et dont l’impact direct a été cette grande dynamique redonnant à la femme la position qu’elle mérite amplement dans le domaine de l’activité économique, sociale et culturelle», poursuit le communiqué, précisant que «Laâyoune, de par sa dynamique exemplaire de développement, est la plate-forme idéale pour lancer cette nouvelle dynamique de l’élite féminine africaine dans moult domaines de création».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *